Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

5 choses que vous ne devriez absolument pas faire lors de la cuisson du poulet

Si vous êtes comme moi, vous êtes un grand fan et vous aimez manger du poulet.

Je pourrais manger du poulet tous les jours, mais ce n’est que récemment que j’ai appris à le cuire correctement, de sorte qu’il soit juteux et savoureux.

J’avais l’habitude d’éviter d’acheter du poulet parce que je trouvais difficile de le préparer de la bonne façon. Parfois, il était toujours rose à l’intérieur et d’autres fois il serait trop sec.

Mais après avoir reçu des conseils culinaires d’un chef, je cuisine du poulet presque tous les jours et mon fils trouve que c’est délicieux.

Il y a tant de bonnes recettes sur Internet, et le poulet est également une alternative plus saine et moins chère que la viande rouge.

Maintenant, je souhaite transmettre mes connaissances sur la cuisson du poulet avec vous tous. Alors, suivez ces cinq astuces simples et je peux vous assurer que vous ne mangerez plus jamais du poulet sec.

Pexels

1. Dégivrage à température ambiante.

Oubliez ce que les gens vous ont dit dans le passé – vous ne devriez jamais dégivrer le poulet à température ambiante.

Au lieu de cela, retirez le poulet congelé du congélateur la nuit avant de le manger et dégivrez-le dans le réfrigérateur. Cela réduit tout risque de salmonelles et/ou d’autres poussées de bactéries.

2. Trop ou pas assez d’épices?

La saveur du poulet est très douce. Alors, il est important de le préparer avec de bonnes épices et des herbes.

Le sel et le poivre sont essentiels, mais il existe de nombreux autres aromes que vous pouvez ajouter lorsque vous cuisinez du poulet. Pour les blancs de poulet ou les cuisses, je recommande de mariner avec un mélange de sauce de soja, de miel et d’ail. Le résultat est délicieux…

3. Retourner le poulet.

Si vous faites frire du poulet dans une casserole, il est important de le laisser frire correctement sans trop le retourner. De cette façon, il aura une surface dorée agréable et croustillante.

Un autre conseil consiste à ne jamais couvrir plus des deux tiers du poulet durant la friture. Ce qui se passe lorsque vous utilisez le couvercle ainsi, c’est que le poulet refroidit et que vous finissez par faire bouillir le poulet au lieu de le faire frire.

4. Cette règle qui consiste à désosser et enlever la peau avant la cuisson.

Ceci est également faux ! La peau et les os d’un poulet améliorent le gout en général – la plupart des bouillons de poulet sont fabriqués en utilisant uniquement des os et de la peau.

Bien que les os soient parfaits pour apporter du gout aux soupes et aux bouillons, la peau est excellente si vous la laissez pour le rôtir au four. La peau est habituellement ce qui rend le poulet juteux, alors même si vous n’aimez pas la peau, enlevez-la après la cuisson.

5. Est-ce que les thermomètres, ça marche?

Oui, ça marche ! Comme nous le savons, le poulet peut se dessécher lors de la cuisson. Alors, c’est très pratique d’utiliser un thermomètre.

En fait, il sera presque impossible d’échouer en en utilisant un.

La température intérieure d’un blanc de poulet devrait être de 60 °C, alors que les cuisses de poulet ont besoin d’une température intérieure de près de 76 °C, car la chair est un peu plus foncée.

Lors de la cuisson d’un poulet entier dans le four, il est préférable de séparer le blanc et de le retirer une fois qu’il a atteint sa température, puis laissé les cuisses et le reste du poulet terminer leur cuisson. De cette façon, vous ne finirez pas avec des blancs de poulet secs !

WikimediaCommons

Maintenant que vous connaissez ces cinq astuces brillantes, vous n’avez aucune excuse, commencez à cuire du poulet !

Partagez cet article avec tous vos amis amoureux de poulet !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *