Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un homme filme une rencontre unique entre deux créatures majestueuses

La semaine dernière, un Suédois était dans les bois avec sa caméra lorsqu’il a vu quelque chose qu’il n’oubliera jamais.

Soudain, il assiste à une rencontre incroyablement rare : il a vu deux élans, l’un brun, l’autre blanc, ils partageaient un repas dans un champ.

« C’était agréable de voir deux élans l’un à côté de l’autre, d’autant plus que l’un était brun, et l’autre blanc, » a déclaré Gunnar Gloersen au journal suédois Expressen.

Gunnar Gloersen a filmé des élans pendant de nombreuses années. Mais les images qu’il a capturées cette fois étaient spéciales. La caméra de Gunnar tournait alors que l’élan blanc rencontrait son semblable brun.

La rencontre s’est produite hors de Karlstad, une petite ville à quelques heures à l’ouest de la capitale suédoise. Gunnar avait vu chacun des élans plusieurs fois au cours de ces dernières années, mais jamais ensemble.

« J’observe le blanc depuis huit ans et le brun depuis tout aussi longtemps. Je les ai donc photographiés depuis de nombreuses années, mais c’est, pour autant que je me rappelle, la première fois qu’ils ont été vu ensemble avant la période de rut, » a déclaré Gunnar au journal suédois Expressen.

Gunnar est un consultant en gestion de la faune et il dit qu’il est rare de voir ensemble un élan blanc et brun.

D’autre part, il n’est pas rare de voir plusieurs élans en un seul endroit, quelque chose qui, selon lui, a à voir avec la sécurité.

© YouTube/Svensk Jakt

« Ils s’observent un peu et se jaugent de façon amicale. Cela les aidera à prouver qui est plus le grand et le plus beau et ils éviteront peut-être des combats inutiles, » dit-il à Expressen.

Gunnar n’a pas revu les élans ensemble depuis l’extraordinaire rencontre. L’élan blanc, comme l’autre élan blanc repéré le mois dernier, qui est devenu célèbre sur internet, appartient à une espèce protégée.

Avoir un élan blanc dans la région a aidé Gunnar et ses collègues à apprendre davantage sur la façon comment ils se déplacent, car l’élan blanc est facilement repérable.

« Pendant l’hiver et en été, il se promène dans une zone assez limitée. Lorsque les graines sauvages arrivent à maturité, il reste dans une zone très limitée, et lorsque la saison du rut approche, il se déplace à environ un mille à l’ouest pour rencontrer les femelles qu’ils connaissent déjà, » a dit Gunnar à Svenskjakt.se.

Quelle réunion majestueuse ! Partagez cette vidéo afin que davantage de personnes puissent la voir !

Publié par Animal Bible, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *