Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Tout le monde aux Pays-Bas ouvre sa porte de cette façon étrange – lorsque vous comprendrez la raison, vous voudrez faire de même

Avez-vous entendu parler du Dutch Reach ? Est-ce que ça vous dit quelque chose ?

Si ce n’est pas le cas, vous n’êtes probablement pas le seul. Le Dutch Reach, a probablement sauvé plusieurs vies – particulièrement aux Pays-Bas.

C’est une technique utilisée pour éviter les accidents liés à l’ouverture des portes des voitures. Vous devez penser que ça doit être compliqué. Mais croyez-moi, ça ne pourrait être plus simple.

Quand une personne à vélo fait un accident à cause d’une personne ouvrant la porte de sa voiture, cela s’appelle un ‘dooring.’ Et selon The League of the American Bicyclists c’est le type le plus courant d’accidents de vélos, surtout dans les grandes villes.
C’est un problème mondial. En 2011, le Daily Mail a rapporté que 600 cyclistes au Royaume-Uni sont blessés chaque année en raison de ces accidents.

YouTube

Aux Pays-Bas, ils ont trouvé une manière très intelligente d’éviter ce type de collisions. C’est ce qu’on appelle la « Dutch Reach. »
Cette technique consiste à ouvrir la porte de la voiture de la main qui se trouve du côté opposé à la porte.
En gros, n’ouvrez pas la porte avec la main dont vous vous servez  normalement – utilisez l’autre. Cela peut ne pas sembler changer grand-chose, mais cela vous oblige à regarder par-dessus votre épaule pendant que vous ouvrez la portière, ce qui vous permet de voir s’il y a un cycliste venant dans l’autre sens.

Aux Pays-Bas, il est actuellement obligatoire que les conducteurs qui passent leur permis de conduire apprennent à utiliser la Dutch Reach.

Regardez la vidéo pour mieux comprendre:

C’est du pur génie ! Nous pensons que cela est une bonne idée de commencer à encourager tous les conducteurs du monde entier à utiliser cette méthode pour éviter les accidents de ce genre.
 
Pensez à partager cet article si vous êtes d’accord !
Publie par Newsner, cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...