Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Moha écrase tous les stéréotypes en fauteuil roulant – elle devient mannequin de lingerie

Nous vivons dans un monde obsédé par la beauté où on dit aux femmes et aux filles qu’elles doivent être minces, grandes, symétriques, et avoir une peau parfaite. Depuis des lustres, les standards de beauté ont influencé la confiance en soi des jeunes filles, quelque chose que la Suédoise Moha Frikraft veut changer. Même si elle est en fauteuil roulant, elle est devenue mannequin de lingerie, montrant ainsi à tous qu’aucun rêve n’est trop grand.

« Je suis une passionnée de diversité et je veux aider à créer un nouvel idéal pour une société où tout le monde peut être mannequin, » a écrit Moha sur son blog.

Moha Frikraft originaire d’Arboga en Suède est née avec une paralysie cérébrale, et les docteurs ont dit à l’époque que sa vie serait difficile. Plus tard, Moha a aussi appris qu’elle était atteinte de TDAH et du syndrome d’Asperberg. Mais malgré cela, elle a déjà fait plus de choses que de nombreuses personnes n’accomplissent en toute une vie, écrit Expressen, un journal suédois. Moha gère un chenil, elle est une nutritionniste certifiée et une coach personnelle, elle a sauté d’un avion, et récemment, elle a fait ses débuts en tant que mannequin de lingerie.

 

« Je pense que c’est bien de montrer différents types de corps et différents types de mannequins. Il est temps. La société ne ressemble pas aux mannequins normaux. Je pense que c’est bien de montrer que n’importe qui peut être un mannequin, et que les corps sont uniques et beaux tels qu’ils sont. Je veux être un modèle pour les autres, » a dit Moha à Expressen.

Facebook/Moha Frikraft

Photo: Tomas Gunnarsson

Les photos de Moha en sous-vêtements ont été faites pour un projet commandé par Wikimedia Sweden et prises par le photographe Tomas Gunnarson. Le projet rassemble des transgenres, des personnes de couleur, et des personnes avec des handicaps visibles afin de montrer la diversité de l’humanité.

Facebook/Moha Frikraft

Porter de la lingerie pour des photos que le monde entier pourrait voir serait effrayant pour n’importe qui, et encore plus pour ceux qui ne sont pas dans la norme.

« Je recherche toujours les différences parce que je veux créer de nouveaux idéaux sociaux. Tous les corps sont beaux, peu importe à quoi ils ressemblent. C’était un peu effrayant d’être photographiée en lingerie, mais j’ai un joli corps et je suis photogénique, alors j’ai apprécié la caméra, » a-t-elle dit à Expressen.

Min debut som rullstols/underklädesmodell. Foto: Tomas Gunnarsson

تم نشره بواسطة ‏‎Moha Frikraft‎‏ في 27 يوليو، 2016

Attirer l’attention au sujet de la diversité et montrer que tous les corps sont parfaits à leurs façons est le meilleur chemin pour que de nombreuses personnes reprennent confiance en elle. Partagez cet article afin de rendre hommage au courage et message inspirant de Moha.

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...