Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Il en a assez des parents protecteurs, son appel est entendu par des milliers de personnes

Jonas Harrysson de Ronneby dans le sud de la Suède a travaillé comme animateur près de 16 ans. Durant cette période, il a remarqué un changement brusque dans la façon dont les jeunes parents élèvent leurs enfants. Il pense que la tendance est claire : les parents surveillent constamment leurs enfants et ne leur laissent pas vraiment la capacité de s’ennuyer. Ainsi, Jonas a décidé d’écrire un message sur Facebook dans lequel il met en évidence trois points où il veut voir du changement. Le post a, en deux jours seulement, était partagé par près de 10 000 personnes. Lisez le message ci-dessous et dites si vous êtes d’accord avec lui.

Je travaille avec des enfants depuis près de 16 ans et la chose que j’ai remarquée est que les enfants se comportent de pire en pire.

  1. Les enfants trouvent que c’est dur de s’ennuyer ! Il doit tout le temps se passer quelque chose. Alors s’il vous plaît arrêter de vouloir toujours occuper vos enfants, ce n’est pas dangereux de s’ennuyer parfois, car si l’on ne connait pas ce sentiment alors ce n’est jamais amusant à la fin.
  2. J’ai rencontré tellement de parents qui sont si fiers, voire carrément arrogants, quand leurs enfants peuvent lire et compter dès la maternelle.La lecture et le calcul leur seront enseignés bien assez tôt. Apprenez-leur plutôt à jouer, à être un bon copain et à partager à la place.
  3. De nombreux enfants ont du mal à montrer de la gratitude envers les autres enfants et envers les adultes. Où est passé le MERCI !? Merci pour ce repas, merci pour la balade etc.

Je n’ai pas encore d’enfants mais j’y pense et je vais leur apprendre à jouer, à être un bon ami, à montrer de la gratitude mais aussi à s’ennuyer de temps en temps. Quand ils ont auront appris cela ils pourront apprendre à lire et à compter 🙂

Dans le journal suédois Kvällsposten Jonas dit croire que toute cette protection aura plutôt l’effet inverse pour les enfants.

– Je pense que nous leur endons un mauvais service. Les enfants ont de l’imagination et nous ne devons pas détruire cela en les nourrissant constamment de choses à faire. Ils peuvent jouer au cow-boy et aux Indiens avec seulement un bâton et une feuille !

Publié par Newsner famille, partagez volontiers.

 

En savoir plus ...