Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une fille est abandonnée, mais refuse d’abandonner – 20 ans plus tard, son histoire touche le monde entier

Certaines histoires sont plus touchantes que d’autres. Elles peuvent sombres – mais souvent, grâce à l’espoir et à la foi, elles prennent des tournants que nul n’aurait cru possible.

Cette histoire est celle d’un véritable miracle – et elle commence en 1992 en Sibérie (Russie).

L’histoire commence précisément le 29 février 1992. Dans un petit village non loin de Bratsk en Russie, une petite fille est née. Ses parents l’ont appelée Tatiana.

La petite Tatiana avait une anomalie congénitale appelée hémimélie fibulaire.

C’est une malformation congénitale qui affecte les membres inférieurs. L’un des signes est l’absence partielle ou complète du péroné. Il était hautement improbable qu’elle puisse marcher un jour.

Image Source: YouTube

Les deux parents de Tatiana étaient très jeunes. Ils n’avaient que 17 et 18 ans, et on les a convaincus qu’ils ne pourraient pas prendre soin de leur petite fille.

Ils ont donc confié la pauvre fille à un orphelinat en Sibérie.

C’est là-bas que Tatiana a passé les premiers mois cauchemardesques de sa vie.

Image Source: YouTube

Mais un jour, tout a changé.

Un couple américain, Beth et Steve Long, a vu Tatiana dans une base de donnée internationale pour les adoptions, et après avoir entendu sa tragique histoire, ils ont décidé d’agir.

Ils sont partis à l’autre bout du monde et ont adopté la petite fille âgée de 13 mois.

Image Source: YouTube

Ils l’ont ramenée à Baltimore dans le Maryland. La fille y avait maintenant une nouvelle maison, une nouvelle vie, et une famille aimante.

On lui a donné le nom de Jessica et a immédiatement reçu les meilleurs soins possible.

Cinq mois plus tard, quand Jessica n’avait que 18 mois, ses deux jambes ont été amputées – et elle a appris à marcher avec des jambes artificielles.

Image Source: YouTube

Jessica a rapidement maitrisé ses nouvelles jambes.

Elle avait un fort esprit de compétition, et malgré ses limites physiques, Jessica a développé un intérêt marqué pour le sport.

Elle a appris à nager dans la piscine de ses grands-parents.

Image Source: Jessica Long/Facebook

La natation est vite devenue la passion de Jessica.

Elle a fait de constants progrès – et en 2004, elle est devenue la plus jeune Américaine à participer aux paralympiques, qui se déroulaient à Athènes cette année-là.

Même si elle était plus jeune que les autres compétitrices, elle a remporté trois médailles d’or !

Image Source: Jessica Long/Facebook

Le succès de Jessica Long ne s’est pas arrêté là. Elle a accumulé les médailles, a pulvérisé des records du monde, et est bientôt devenue l’une des meilleures nageuses au monde.

En 2012, quand Jessica a participé aux Paralympiques de Londres, Natalia et Oleg Valtysheva l’ont vu concourir en regardant la télévision en Russie.

Mais ils ne pouvaient en aucun cas savoir que la superstar de la natation était leur fille.

Image Source: Jessica Long/Facebook

Mais, les choses étaient sur le point de changer.

Après le succès de Jessica à Londres, des journalistes russes ont entendu son histoire. Ils savaient que Jessica voulait rencontrer sa famille biologique et ont immédiatement commencé un travail de détective pour les localiser.

Ils ont découvert que les parents de Jessica habitaient Bratsk. Ils ont pris contact avec eux, et la famille a accepté de rencontrer Jessica.

Image Source: YouTube

Vingt ans après être partie, Jessica a retrouvé sa mère et son père, mais aussi trois frères et sœurs.

C’était des retrouvailles émouvantes qu’aucun d’entre eux n’oubliera jamais.

« J’ai rencontré ma famille russe. Je les aime plus que je ne peux le dire. Mon cœur est tellement plein (d’amour), a écrit Jessica Long sur Twitter.

Image Source: Jessica Long/Twitter

À une époque, il était inimaginable que Jessica ait d’incroyables succès en natation – mais la nageuse déterminée a défié toutes les probabilités.

Elle a prouvé que rien n’est impossible, et elle a même pu retrouver sa famille biologique.

« C’est un voyage que je n’oublierai jamais. Cette photo dit tout… Je l’adore, » a écrit Jessica Long sur Facebook.

Image Source: Jessica Long/Facebook

Comme l’a prouvé l’incroyable Jessica Long, l’espoir est la dernière chose qui disparait. N’oubliez pas de partager son histoire avec vos amis sur Facebook !

 

En savoir plus ...