Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Ce fils ignore sa mère jusqu’à sa mort, en regardant dans le cercueil il réalise la terrifiante vérité

Si vous avez déjà suivi le catch américain dans votre vie, vous vous souvenez sans doute de Marc Mero, ou ‘Johnny B. Badd’, comme certains l’appelaient. En tant que catcheur professionnel et boxeur amateur, il a remporté le titre de WWE Wrestling Champion dans les années 90.

Mais sa vie a pris un tournant différent et il est désormais un conférencier dévoué.

Marc a vécu avec un lourd secret que seulement quelques personnes connaissaient. Mais durant une conférence en mai, il a décidé de révéler son secret qui a fait pleurer son audience.

© Wikipedia

Le catcheur « bad boy » en a surpris plus d’un en annonçant qu’il voulait faire carrière comme conférencier-motivateur.

À travers son association à but non lucratif, Champion of Choices, il s’adresse à différents auditoires un peu partout aux États-Unis et inspire les gens à revoir leurs choix de vie.

Il est particulièrement apprécié des jeunes, et visite des écoles pour parler des problèmes de comportement et de harcèlement chez les adolescents.

© Facebook/Marc-Mero

En mai de l’année dernière, à l’occasion de la fête des Mères, Marc a visité une autre école pour y faire un discours avec un message très important.

Le message abordait des thèmes comme l’amour, la mort et le chagrin, et avait mis toute la salle de lycéens en larmes en seulement quelques minutes.

© YouTube

Il a commencé son discours en expliquant la relation qu’il avait avec sa mère.

Relatant ses années d’adolescence, il a raconté combien il était embarrassé par son soutien un peu trop enthousiaste, surtout durant les évènements sportifs. Il a raconté aussi que ça l’ennuyait quand elle vérifiait que tout allait bien.

Sa mère ne voulait que son bien, mais Marc avait l’impression qu’elle doutait de lui. Il sentait qu’elle ne le prenait pas au sérieux en tant qu’athlète et le voyait uniquement comme un fêtard irresponsable.

Marc a raconté ensuite une anecdote à propos d’un appel qu’il a reçu quand il était au Japon pour un tournoi de catch. C’était l’annonce accablante de la mort de sa mère.

« J’ai jeté le téléphone par terre. J’ai couru hors de ma chambre d’hôtel. J’ai pris l’ascenseur pour descendre au rez-de-chaussée. Quand les portes se sont ouvertes, j’ai couru dans la rue en plein cœur d’Hiroshima au Japon », raconte-t-il en retenant ses larmes. « Je me souviens avoir regardé vers le ciel et avoir crié « Maman, je suis désolé. » »

Marc a poursuivi en expliquant que toute sa vie ne tournait plus qu’atour de l’argent et le fait de « gagner le match. » Il ne prenait jamais une minute pour montrer de la reconnaissance envers les gens qui l’aimaient et le soutenaient le plus – sa famille.

Il a fallu que sa mère décède pour que Marc apprenne le vrai sens de la vie et combien ses proches sont importants – mais aussi à quelle vitesse ils peuvent nous être enlevés.

Il a laissé un dernier message aux adolescents :

« Je ne vis plus dans l’ère du temps, je vis au moment présent, » dit-il. « Ce qui compte ce n’est pas ce qu’il y a dans vos poches ; l’essentiel c’est ce qu’il y a dans vos cœurs. L’amour est juste un mot, jusqu’à ce que quelqu’un débarque et lui donne un sens. »

Regardez le discours émouvant ci-dessous :

On devrait apprécier les gens qu’on aime durant notre passage sur cette planète.

Avec tout ce qu’il se passe dans notre quotidien, il est bon de s’arrêter, de prendre un moment et de profiter de toutes les belles choses de la vie. On peut le faire uniquement en vivant l’instant présent.

Partagez si vous êtes d’accord.

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...