Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Ce garçon tombe dans le coma après avoir été battu à l’école, il ouvre les yeux et murmure 2 mots

Le harcèlement affecte des gens de tout âge — bien que les étudiants soient probablement plus à risque, car ils y font face tous les jours.

Même si les couloirs de l’école devraient être un endroit sûr, et qu’il ne devrait y avoir aucune tolérance envers le harcèlement, l’histoire d’Henry Sembdner est la preuve tragique que nous devrions en faire plus pour combattre le harcèlement.

C’était une journée ordinaire au Kenyon Woods Middle School dans la petite ville américaine de South Elgin, dans l’Illinois.

Henry Sembdner, 12 ans, marchait dans le couloir quand il s’est heurté à un autre élève.

C’était un accident, évidemment, mais au lieu de laisser couler et de passer à autre chose, l’autre élève était furieux et a propulsé Henry violemment au sol.

Henry a été avec tant de violence que son visage avait de multiples fractures et une hémorragie au cerveau.

Shutterstock

Pour protéger le cerveau d’Henry, son docteur l’a placé sous coma artificiel.

C’est impossible d’imaginer comment les amis et la famille d’Henry se sont sentis pendant qu’ils veillaient sur lui à l’hôpital.

Quelle tragédie !

« Le voir à l’hôpital, toutes ces photos. C’est vraiment trop triste. C’est horrible », confie un des amis de Henry à ABC News.

ABC 7 Chicago/Facebook

La communauté a apporté son soutien à Henry et sa famille.

Les camarades de classe du garçon lui ont écrit des cartes et lui ont dédié des messages avec le hashtag #HenryStrong.

Sachant que Henry est un fan de baseball et des Chicago Cubs, ils ont porté des blousons des Cubs en hommage à leur ami.

La nouvelle de l’évènement est arrivée jusqu’à Anthony Rizzo, un joueur des Cubs, qui a déclaré son soutien à Henry – et l’a invité à participer à un entrainement et voir un match quand il se réveillerait.

Twitter

La famille d’Henry était très touchée par tant de soutien.

Karen, la mère d’Henry a confié à ABC News « Je suis sûre que ça lui montre qu’il y a des gens qui s’inquiètent. Je trouve que c’est extraordinaire de voir combien de personnes peuvent se rassembler pour une seule personne. »

Entre temps, Henry faisait des progrès tous les jours.

Puis finalement…il s’est réveillé de son coma.

6abc Action News/Facebook

Sur son blog, la mère d’Henry, Karen, a documenté le parcours du rétablissement.

« Durant les deux prochains jours, nous avons prévu des visites de suivi médical avec 10 médecins différents et du repos. Nous espérons vraiment qu’il n’y aura pas de récidive, » écrit-elle.

Et une fois son tube respiratoire enlevé, Henry a vite fait de prononcer ses premiers mots…qui ressemblaient beaucoup à « j’ai faim ! »

Peut-être que ce n’était pas la chose la plus inattendue à entendre pour une maman d’un garçon de 12 ans, mais à cet instant et pour cette maman, c’était magnifique. Et elle savait qu’elle ne prendrait plus jamais la jolie voix de son fils chéri pour acquise.

Karen Sembdner/Twitter

On est tellement heureux que Henry se soit réveillé — mais en même temps, cela n’aurait jamais dû arriver.

Partageons tous cette histoire et faisons savoir au monde que le harcèlement doit cesser immédiatement !

Publié par Newsner, Cliquez sur J’aime

 

 

En savoir plus ...