Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une famille découvre un chat abandonné au bord de la route – en regardant de plus près, elle réalise que ce n’est pas un chaton comme les autres

Cette histoire date de 2016, mais elle est trop adorable pour ne pas la partager. Un minuscule chaton a été aperçu errant dans les rues de Thaïlande.  Une famille qui vivait dans les alentours passait une soirée tranquille quand elle a remarqué le petit sur la route.

Après une enquête plus approfondie, ils ont réalisé que ce chat n’était pas ordinaire – il ne ressemblait à aucun autre chat qu’ils avaient vu. La famille a décidé d’appeler ‘The wildlife Friends Foundation Thailand (WFFT)’, une organisation pour animaux, qui est rapidement venue voir l’animal.

Après un examen plus poussé, l’organisation a conclu que l’animal était un chat viverrin – une race de chat en voie d’extinction

 

Ce chat sauvage peut atteindre jusqu’à deux fois la taille d’un chat commun. Le chat pêcheur apprécie très particulièrement la perche et aime manger du poisson, d’où son nom.

D’âpres Wikipédia, « Le Chat pêcheur (Prionailurus viverrinus), aussi appelé Chat viverrin, est une espèce de félins. » On apprend aussi que « Le Chat pêcheur est un prédateur solitaire et territorial… La femelle élève seule ses petits jusqu’à l’âge de dix mois. Habitant des zones humides (lacs, cours d’eau ou mangroves) de l’Asie du Sud-Est, le Chat pêcheur est menacé par l’expansion de l’urbanisation et de l’agriculture qui détruit ou modifie son habitat naturel. L’Union internationale pour la conservation de la nature considère l’espèce comme « en danger » d’extinction. »

WFFT découvre que le chaton a quitté le ventre de sa mère depuis quelques heures à peine avant qu’il soit découvert par la famille. Les spécialistes de l’organisation étaient déconcertés en pensant à la façon dont la maman avait abandonné son nouveau-né – ce qui n’est pas normal pour cette race.

La famille s’est attachée à ce chat très rare et a pu le garder pour une période d’essai. Ils ont décidé de l’appeler Simba.  Il était évident que le chat était très attaché à la famille

La famille s’attendait à tout moment à voir la mère du chaton réapparaitre, car ils pensaient qu’elle se montrerait n’importe quand pour son petit.

Malheureusement, cela n’est jamais arrivé.

Simba a été nourri au biberon par la famille, et il est devenu un beau chat de pêche.

Heureusement, jusqu’à présent il est toujours vivant et en bonne santé, mais il est extrêmement important que Simba continue à prospérer.

D’après le WFFT, le braconnage et les meurtres de vengeance étaient les causes majeures du taux de mortalité de 84% chez les chats de pêche de Thaïlande.

Alors, c’est non seulement un miracle que Simba soit secouru et ait survécu – mais son existence est vitale pour la survie de la race.

Voici une vidéo montrant d’autres chats qui ont été secourus.  Ceux-là ne sont pas des chats de pêche, mais sont néanmoins très mignons:

Les animaux sont des êtres vivants tout comme nous, et leur survie est primordiale pour que mère nature continue à fleurir. Veuillez partager cette histoire si vous êtes d’accord !

 

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...