Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Personne ne se préoccupe du loup mourant dans le fossé, jusqu’à ce qu’un amoureux des animaux s’arrête et fait ce qui s’impose

Le loup était allongé seul dans un fossé. Il avait été heurté par une voiture et sa jambe ne pouvait plus supporter son poids. Il a probablement compris que sa vie touchait à sa fin. Aucun loup ne peut se débrouiller dans la nature avec une jambe cassée.

Puis, soudain, il a entendu des voix derrière lui. Des humains.

Il a dû avoir peur. Parce qu’il n’avait aucune idée que ces humains étaient venus le sauver.

Les loups arabes vivent en petits groupes en Israël, au Yémen, en Jordanie et en Arabie saoudite. Ils sont plus petits que leurs homologues américains et européens et ressemblent presque à des chiens. Malheureusement, ils ne sont pas si populaires parmi les agriculteurs de la région, parce qu’ils mangent souvent des animaux de leurs fermes.

Alors, quand un conducteur a heurté un loup sur une route de campagne en Israël, c’était le cadet de ses soucis. Il a continué sa route et a laissé le loup dans le fossé avec une jambe cassée.

Le loup avait une douleur extrême et boitait sur le côté de la route. Il n’y avait aucun moyen qu’il survive dans cet état. Heureusement pour lui, quelqu’un qui aimait les animaux passait sur cette route, a conduit le loup chez un vétérinaire.

On lui a donné le nom de Oliel.

Sur la radiographie, les vétérinaires pouvaient voir que sa jambe était cassée, et ils avaient besoin de l’opérer rapidement.

Oliel était sous sédatifs et le vétérinaire a soigné sa jambe, mais il avait encore un long chemin à parcourir avant d’être complètement guéri.

Durant sa convalescence, il vivait en captivité dans un refuge pour animaux, un environnement étrange pour un loup sauvage.

Après quatre longs mois, Oliel a finalement été assez fort pour être relâché de nouveau dans la nature.

Sa cage était chargée sur une voiture et le pauvre Oliel n’avait aucune idée de ce qui se passait. Il ne le comprenait pas à ce moment, mais il serait bientôt libre à nouveau.

Le personnel s’est rendu à l’endroit où Oliel serait libéré. Ils ont ouvert sa cage et ont attendu derrière. Le loup était prudent au début. Après quatre longs mois en captivité, il était difficile pour lui de croire qu’il était vraiment libre.

Mais après un moment d’hésitation, il a décidé de courir hors de sa cage.

Il a couru aussi loin qu’il le pouvait, sans se soucier des choses autour de lui. Sa jambe était complètement guérie !

Bonne chance, petit Oliel !

Quel travail merveilleux ces amoureux des animaux ont fait en sauvant Oliel.

Toutes vies méritent d’être sauvées. Partagez cette histoire qui réchauffe le cœur si vous êtes d’accord !

Publié par la Bible animale. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...