Un ancien combattant en fin de vie et en soins palliatifs réalise son dernier souhait: voir son chien une dernière fois

Le chien est vraiment le meilleur ami de l’homme. C’est l’animal de compagnie idéal, un compagnon fidèle qui peut vous tenir compagnie et vous réconforter dans les moments difficiles.

Et pour un homme, son chien adoré était là quand il en avait le plus besoin: sur son lit de mort. C’est une histoire triste, mais qui montre au final le lien magnifique qui existe entre les gens et leurs animaux de compagnie.

John Vincent, un ancien Marine ayant servi au Vietnam, est confronté à la fin de sa vie. L’homme de 69 ans a été admis en soins palliatifs au Raymond G. Murphy Veterans Affairs Medical Center.

Malheureusement, cela signifiait aussi qu’il devait se séparer de son chien adoré, Patch, un Yorkshire terrier de 5 ans. Comme il n’avait pas de famille dans la région, il a confié le chien au service de protection des animaux d’Albuquerque.

Puisque John vit probablement ses derniers jours, Amy Neal, assistante sociale en soins palliatifs, lui a demandé s’il avait une dernière volonté.

Pour John, le choix était simple: il voulait simplement voir son chien une dernière fois.

Émus par son dernier souhait, les travailleurs ont décidé de le réaliser, organisant de magnifiques retrouvailles entre l’homme et son chien.

« Je lui ai demandé si c’était quelque chose de significatif pour lui », a déclaré Amy Neal à Albuquerque Journal. « Et ça s’est mis en place très rapidement. »

« Quand la requête est arrivée, c’était un « absolument » immédiat, et faisons tout ce que nous pouvons pour que ce soit fait », a déclaré Danny Nevarez, directeur de la protection des animaux. « C’était aussi simple que de faire venir Patch ici ».

Les membres de l’équipe de la protection des animaux d’Albuquerque ont amené Patch à l’hospice. John était profondément ému de revoir son vieil ami:

« Oui, c’est moi, c’est papa », a dit Vincent à Patch.  » Es-tu si heureux de me voir? Je suis si heureux de te voir. »

Patch était apparemment calme pendant le trajet, mais est devenu émotif lorsqu’ils se sont approchés de l’hôpital.

« C’est presque comme s’il savait, il a commencé à pleurnicher », a déclaré Nevares au Journal. « Comme s’il avait cette anticipation. »

Vincent a adopté Patch lorsqu’un voisin a eu une portée de chiots. Il a nommé le chien d’après sa petite tache de fourrure blanche, qui correspondait à la seule tache de poils blancs du menton de John.

« Nous étions les frères Patch », dit Vincent. Il a également apprécié le fait que Patch soit le plus petit de la portée, ce qui lui a permis de l’emmener faire des tours sur sa moto.

C’était une émouvante retrouvaille entre deux vieux amis.
Malheureusement, il est probable que ce soit leur dernier adieu.

Mais c’est quand même bien qu’ils aient pu rendre ces retrouvailles possibles, donnant au vétérinaire un peu de joie dans ses derniers instants.

« C’était un tel moment de réconfort! » La protection des animaux d’Albuquerque a écrit sur Facebook. « Ils étaient si heureux de se voir et de se dire au revoir ».

« C’était un honneur de réaliser le dernier souhait de ce vétéran ».

Et s’il y a un côté positif, c’est que Patch sera toujours bien pris en charge lorsque son propriétaire sera parti.

Il est retourné au refuge pour animaux où il cherche un nouveau foyer – et le service de protection des animaux affirme avoir trouvé un adoptant intéressé.

Mais bien sûr, une partie de son cœur restera toujours avec John.

C’est une belle histoire, douce-amère, qui montre que nos animaux de compagnie sont parfois nos meilleurs amis, même dans nos dernières heures.

Partagez cette histoire!

Vous pouvez désormais nous suivre sur Instagram pour découvrir d’autres contenus formidables, des photos et des vidéos.