Un garçon de 7 ans meurt lors d’une tragique noyade : 10 ans plus tard, ses parents découvrent l’impensable sur sa tombe

En juillet 2008, Tom-Rune Bertelsen et Lone Sveum Bertelsen ont vécu le pire des cauchemars.

Svein-Erik Bertelsen, leur fils, est mort lors d’une tragique noyade alors qu’il n’était âgé que de 7 ans.

Le garçon a été enterré dans un cimetière en foret à Drammen. La famille a choisi un endroit calme où elle pourrait se retrouver et se recueillir.

Cependant, selon Drammens Tidende, quand les parents et la grand-mère de Svein se sont rendus sur la tombe lundi dernier, ils ont réalisé qu’il manquait quelque chose.

Pendant dix ans, Tom-Rune et Lone Sveum ont pensé à leur fils bien-aimé parti trop tôt.

Svein-Erik Sveum Bertelsen n’avait que 7 ans et demi quand il est mort lors d’une tragique noyade en 2008.

« Nous pensons toujours à comment il aurait été aujourd’hui. Il était un garçon très solide, » a dit Tom-Rune à la source norvégienne TV2.

Posted by Lone Sveum Bertelsen on Saturday, 13 February 2016

Svein-Erik était en enfant plein d’énergie qui aimait les dragons et les personnages de dessins animés comme Shrek.

De ce fait, Lone et Tome-Rune avaient placé une petite figurine à l’effigie d’un dragon sur sa pierre tombale. Leur fils avait souvent joué avec le jouet et ses parents pensaient que c’était la chose à faire de le laisser avec lui.

Cependant, le jouet n’est pas longtemps resté là, il a été volé après deux ans.

En plus des dragons, Svein-Erik aimait aussi les épées. Il en aimait une tout particulièrement, une épée qu’il avait eue lors d’un voyage à Legoland.

Tout comme le dragon, ses parents l’ont placée sur sa tombe.

Gutten vår som alltid er i våres hjerter skulle blitt 12 år i dag. Vi savner deg veldig mye

Posted by Tom-Rune Bertelsen on Wednesday, 13 February 2013

« A cause de ce qu’il était arrivé au dragon, je me suis assuré que l’épée resterait. Je l’ai montée sur une base renforcée et je l’ai clouée pour qu’elle soit collée, » a expliqué Tome-Rune.

Cependant, quand les parents et la grand-mère de Svein se sont rendus sur sa tombe lundi, ils ont réalisé qu’il manquait quelque chose. L’épée avait été volée.

L’inquiétude et la colère

Posted by Tom-Rune Bertelsen on Saturday, 18 August 2012

Au début, Tom-Rune était furieux. Il était bouillant de rage, mais ses émotions se sont transformées en tristesse et en déception.

« C’est absolument incroyable. Je ne comprends pas comment c’est possible, » a-t-il dit. « Cette fois, ils ont vraiment dû lutter avec. Un petit enfant n’aurait pas pu l’enlever, alors, ça devait être un adulte, peut-être deux. J’ai cloué la base sur 30-40 centimètres, mais elle a quand même été enlevée.

Lone, la maman, a aussi écrit sur Facebook pour expliquer ce qu’il s’était passé.

Tragisk at ikke folk kan la ting stå på gravene…blir så trist og oppgitt, sverdet som Svein-Erik fikk i Legoland og lekte med har nå noen stjålet… et gammelt og slitt lekesverd .. hva skal folk med det..

Posted by Lone Sveum Bertelsen on Monday, 14 May 2018

Heureusement, la famille a reçu beaucoup de soutien suite au vol, principalement de la part de leurs amis et de leurs connaissances.

« Il y en a tellement de gens qui connaissaient Svein-Erik, » a dit Tom. « Ils étaient aussi en colère et déçus, et sont tristes pour nous. »

Pour honorer Svein-Erik, un dragon a été gravé sur sa pierre tombale. Tom, Lone et le frère de Svein ont le même tatouage sur leurs corps.

De plus en plus d’incidents

Ivar Nygård est un gardien d’église à Drammen. Il dit qu’il n’y a pas souvent de vols sur les tombes des enfants.

Cependant, il a dit qu’il y a de plus en plus de choses qui disparaissent des cimetières.

« Les gens arrachent et volent les fleurs, les pierres fines, les lumières, et toutes les choses qui peuvent être utilisées sur d’autres tombes. Certains volent des objets personnels des tombes, » a dit Nygård à Drammen Tidende.

Maintenant que le dragon a été gravé sur la pierre tombale, la famille de Svein-Erik peut faire son deuil en paix.

Tom-Rune og Lone fikk en svært ubehagelig overraskelse ved sønnens grav.

Posted by TV 2 Nyhetene on Monday, 21 May 2018

Voler des choses de la tombe d’un enfant est tellement méprisable qu’on peut à peine trouver les mots pour décrire un tel acte. Cela ne devrait pas arriver.

On ne peut qu’espérer que les voleurs voient la souffrance qu’ils causent en volant des tombes.

Personne ne devrait pouvoir voler une tombe impunément. Partagez cet article pour faire connaitre l’histoire de Lone, Tom-Rune et Svein-Erik.

 

En savoir plus ...