Une jeune fille meurt à cause des abus de ses parents – elle laisse une note qui vous brisera le coeur

Voici l’histoire de Lisa ; une enfant qui a vécu des choses qu’un enfant ne devrait vivre, avec une famille que personne ne devrait avoir. C’est une histoire fictive, mais elle est inspirée de faits réels.

Chaque jour, des dizaines de milliers d’enfants subissent des abus dans leurs propres maisons – c’est quelque chose de complètement inacceptable. Ce n’est pas seulement l’histoire de Lisa ; c’est aussi l’histoire de son frère. Pour le dire franchement, cela concerne chaque enfant qui souffre en silence dans le monde entier.

Lisa est née dans une banlieue londonienne en 2004.

Il y avait déjà un garçon dans la famille, John, le frère ainé de Lisa, qui n’avait qu’un an quand Lisa est arrivée.

Il n’a pas fallu attendre longtemps avant que Lisa et John soient placés en famille d’accueil, les travailleurs sociaux ayant décidé que leurs parents biologiques n’étaient pas capables de s’occuper de leurs enfants correctement.

Mais après seulement quelques années dans leur nouvelle famille, on a appris que Lisa avait été abusée sexuellement par son père adoptif.

De ce fait, John et Lisa ont été renvoyés chez leurs parents biologiques.

Cependant, sa mère ne voulait pas s’occuper de Lisa ; elle la voyait plus comme un problème. Même si Lisa n’avait que 6 ans, sa mère pensait que son comportement était inapproprié et aguicheur. De ce fait, elle a choisi de la discipliner, physiquement, au lieu de lui montrer de l’amour et de l’attention.

Flickr

John aussi était régulièrement battu, mais c’était Lisa qui était le plus maltraitée.

Au fil des ans, les choses se sont empirées. À tel point que Lisa ne pouvait plus faire de gymnastique à l’école. Elle ne voulait pas changer de vêtements devant ses camarades de classe afin que personne ne voie la multitude de cicatrices et d’hématomes qui recouvraient son corps mal-nourri.

Le travailleur social de la famille appelait de temps en temps, mais la mère lui disait que la famille allait bien, et il n’y avait pas de visite. Les abus ont continué.

Ils ont atteint le point où Lisa était battue et recevait des coups de poing. Pire ; parfois, des objets étaient utilisés. Des tuyaux en acier, un marteau… son père a même pris une machette une fois. En plus des punitions physiques, la mère de Lisa a utilisé son corps pour écrire des mots abusifs.

Shutterstock

Elle humiliait Lisa avec des termes comme « putain », « salope », « inceste » et « anormale ».

Lisa était faible, et elle est devenue dangereusement maigre. Son frère essayait autant que possible de lui apporter de la nourriture en cachette, mais quand il était attrapé en train de le faire, il était aussi battu. Même ainsi, la violence qu’il subissait n’était pas aussi sévère que celle imposée à Lisa chaque jour.

Un jour, la mère de Lisa l’a frappée tellement fort qu’elle s’est fracturé plusieurs os de la main.

Quand la mère a été hospitalisée suite à ses propres blessures, les services sociaux ont eu des doutes.

Pendant une visite, faite deux semaines après l’incident, les services ont rencontré le fils du couple. Il était bien habillé, ses cheveux étaient coiffés. Néanmoins, les employés des services sociaux savaient que quelque chose n’allait pas. Quand ils lui ont demandé où se trouvait sa jeune sœur, il a simplement secoué la tête.

Après un moment, les services sociaux ont quitté la maison. Ils sont rapidement retournés, avec la police.

Ils ont fait des recherches dans la maison sale et décrépie. Ce n’est que quand ils ont regardé dans un placard qu’ils ont trouvé quelque chose qu’ils ne pourraient pas oublier.

Shutterstock (la fille de cette photo n’a aucun rapport avec cette histoire)

Lisa se trouvait dans le placard. Elle était recouverte de matière fécale et d’urine. Elle allait tellement mal qu’elle ne pouvait même pas se mettre debout.

La jeune fille a immédiatement été emmenée à l’hôpital. Plusieurs docteurs ont fait de leur mieux pour la garder en vie. Mais le corps de Lisa avait abandonné.

Elle n’a pas prononcé le moindre mot. Elle est morte après trois jours, à l’âge de neuf ans.

La cause exacte de la mort de Lisa est toujours un mystère. Beaucoup de personnes pensent que c’était simplement un manque d’amour, d’attention et de tendresse. Elle n’avait aucune raison de rester en vie, alors, elle s’est laissée aller.

Après, la police a fait une autre fouille dans la maison afin de trouver d’autres preuves à l’encontre des parents. C’est alors qu’ils ont trouvé une note froissée sous son oreiller.

Voici ce qui se trouvait sur la note :

« Qu’ai-je fait de mal ? Tout ce que j’ai toujours voulu c’est que ma maman et mon papa m’aiment. Tout comme les parents de mes camarades de classe les aiment. Je ne sais pas pourquoi je ne suis pas encore morte. J’ai toujours essayé d’être polie, et de faire ce que ma maman me dit de faire. Mais j’ai toujours été une déception, et ceux comme moi ne méritent pas de vivre. »

Les parents de Lisa ont tous les deux reçu de longues sentences. John a été placé dans une nouvelle famille, une famille qui l’aime et est prête à lui donner tout ce qu’un enfant devrait avoir.

Malheureusement, on ne peut pas en dire de même pour Lisa. Lisa a été abandonnée encore et encore. Par sa famille, par les services sociaux, par son école et par sa famille d’accueil.

Tous les enfants méritent d’être aimés. Mais il y a des enfants qui sont victimes d’abus dans le monde entier ; à chaque seconde de chaque jour.

Un enfant a le droit de vivre dans une maison dans une maison où il n’y a aucune violence. Les enfants ont besoin d’amour et d’attention – un simple calin peut avoir un énorme impact sur un enfant.

Partagez cette histoire avec tous vos amis sur Facebook. Tous ensemble nous pourrions peut-être faire une différence.

*** La fille dans la photo ci-dessus n’a aucun rapport avec les événements décrits dans cet article.

 

En savoir plus ...