Le nouveau-né d’une mère ne peut s’empêcher de sourire – les médecins regardent alors de plus près et découvrent des signes d’alerte cachés

Chaque jour, des centaines, voire des milliers d’enfants naissent dans le monde.

Ces petites vies rencontrent le monde pour la toute première fois et, avec le soutien de leurs parents, elles finiront par façonner leur propre vie.

Mais il y a des enfants qui sortent déjà du lot par leur look dès leur naissance.

Lorsque la fille de Cristina, Ayla, est née, elle semblait avoir un sourire sur le visage qui ne semblait jamais disparaître.

Bien sûr, la mère a trouvé charmant de voir sa petite fille si contente, mais il s’est avéré que son sourire permanent n’était pas dû à la joie.

Devenir parent est un grand jour pour toute personne.

Maintenant, un petit individu dépend de vous pour s’assurer qu’il bénéficie des meilleures conditions de vie.

Mais il y a aussi ces choses que nous ne pouvons pas contrôler – même pour le bien de nos enfants.

Un jour de décembre 2021, la mère Christina et sa fille Ayla, tant attendue, ont été accueillies par césarienne.

Comme tout parent, elle était ravie d’avoir enfin sa petite fille dans les bras et de la montrer au monde entier.

Lorsqu’elle et son mari Blaize Mucha ont pu tenir Ayla dans leurs bras pour la première fois, le bonheur familial a semblé total.

La famille se sentait complète et les nouveaux parents étaient si heureux.

Mais en examinant de plus près leur fille, ils se sont rendu compte qu’Ayla n’était pas comme tout le monde.

Comme les autres bébés, la petite fille était très heureuse et pétillait de joie.

Le sourire de sa fille était un signal d’alarme

Après tout, elle avait grandi dans le ventre de sa mère pendant des mois, attendant de dire bonjour au monde.

Mais même quand Ayla était triste ou en colère, le sourire ne disparaissait pas.

Elle semblait avoir un sourire permanent, et il est vite apparu que ce n’était pas parce que la jeune fille était constamment heureuse.

Ayla est née avec une condition unique appelée Macrostomie. Selon le UK Mirror, cette maladie est si unique que seules 14 personnes dans le monde ont été diagnostiquées.

Ayla, bebisPhoto : TikTok

Cette affection signifie que les pièces buccales du bébé ne se sont pas développées correctement pendant la grossesse.

Cela signifie qu’Ayla, par exemple, a toujours l’air de sourire, quelle que soit son humeur.

« En tant que mère, je ne pensais qu’à ce que j’avais fait de mal, d’autant que j’avais été très difficile pendant toute ma grossesse. Après plusieurs jours de tests génétiques et d’investigations, mon mari et moi avons été rassurés par plusieurs médecins sur le fait que cette maladie était totalement hors de notre contrôle et que nous n’y étions pour rien », a déclaré la maman Christina au site.

Pour des raisons médicales, il est conseillé aux patients souffrant de la maladie d’Alya de subir une intervention chirurgicale afin de s’assurer qu’ils auront une bouche fonctionnelle lorsqu’ils seront plus âgés.

Pour l’instant, on ne sait pas encore quand la petite Ayla devra subir une opération.

Partager l’histoire unique de sa fille

En attendant, Christina, la maman, partage son parcours afin que davantage de personnes puissent s’informer sur ce diagnostic rare.

Sur les médias sociaux, les parents publient de nombreux messages sur leur fille, et les réactions sont mitigées.

« Mon mari et moi avons reçu autant d’amour et de soutien que de commentaires négatifs. Je suis heureuse que nous continuions à partager parce que j’ai parlé à plusieurs mamans qui ont des expériences similaires. »

« Nous n’arrêterons pas de partager parce que nous sommes si fiers de notre fille ».

Il est si important que vous continuiez à nous parler d’Ayla. Tu es une petite fille extraordinaire et nous te souhaitons, ainsi qu’à ta famille, le meilleur !