Papa précipite sa petite-amie en salle d’accouchement pour donner naissance à des quintuplées, pour que la sage-femme découvre un énorme mensonge

Le futur père Paul Servat était à la fois nerveux et excité lorsqu’il a conduit sa petite-amie enceinte, Barbara, à l’hôpital à la date prévue de l’accouchement.

Paul n’attendait pas seulement son premier enfant avec impatience… il en attendait cinq ! Sa petite-amie était enceinte de neuf mois et son ventre était prêt à éclater. C’est du moins ce qu’il pensait.

Lorsque Paul a finalement rencontré la sage-femme, on lui a dit qu’il avait été victime d’un mensonge cruel.

« Elle m’a laissé choisir les noms, » dit Paul, selon le Daily Mail.

« J’ai tout perdu, c’était toute ma vie. » …

Paul Servat a rencontré Barbara Bienvenue pour la première fois en ligne. Tous deux ont rapidement établi un lien, et une relation apparemment pleine d’amour s’en est suivie.

Après deux mois, Barbara a révélé qu’elle était enceinte. Paul était aux anges – il allait être papa !

Père de quintuplés

Lorsque Barbara a dit pour la première fois à Paul qu’il allait être père de jumeaux, son enthousiasme a doublé. Puis, son ventre grandissant chaque jour, le nombre est passé à trois, puis à quatre, et enfin à cinq.

Paul était bouleversé et il était impatient de commencer sa vie de père. Il a dit à ses parents qu’ils allaient être les grands-parents de cinq enfants et ils ont aussi partagé son enthousiasme. Paul était si captivé, en fait, qu’il a partagé les nouvelles sur les médias sociaux.

Posted by Iking Moore on Sunday, 23 March 2014

Début des préparatifs

Paul a préparé une chambre d’enfant avec cinq lits. Il a commencé à recevoir des dons d’entreprises locales, celles qui étaient désireuses d’aider la famille alors qu’elles se préparaient à accueillir cinq nouvelles âmes dans le monde.

Lorsque le moment est enfin venu d’accoucher, Paul a conduit sa femme à l’hôpital pour la dernière étape de leur voyage.

Grossesse fantôme

Mais toute son anticipation sera bientôt remplacée par un choc total. Lorsque la sage-femme est venue prélever des échantillons de sang, elle a livré un message cauchemardesque : il n’y avait pas d’enfants. Pire encore, ce n’était pas qu’ils étaient morts dans l’utérus, mais seulement qu’il n’y avait jamais eu de bébés du tout.

Au lieu d’accoucher, Barbara a subi un examen médical pour savoir ce qui n’allait pas chez elle.

« Elle m’a laissé choisir les noms, » dit Paul, selon le Daily Mail.

« J’ai tout perdu, c’était toute ma vie. »

Comment quelqu’un peut faire ça à quelqu’un d’autre est incompréhensible. Selon les rapports, cependant, certaines personnes peuvent souffrir d’une pathologie connue sous le nom de « grossesse fantôme », dans laquelle elles croient ressentir tous les symptômes d’une grossesse réelle.

On ne peut pas imaginer à quel point Paul était dévasté après avoir appris la vérité. Nous espérons qu’il trouvera le bonheur !

Partagez cet article pour que vos amis et votre famille sur Facebook puissent le lire aussi.

 

En savoir plus ...