Quatre frères et sœurs maltraités vivent l’enfer – puis deux anges changent tout

Avoir un enfant est une bénédiction. Malheureusement, tout le monde n’a pas la chance d’en faire l’expérience.

Il y a des couples qui n’arrivent tout simplement pas à avoir d’enfant. C’est le cas d’Eric et de Phyllis Watson.

Quand ils ont découvert qu’ils ne pouvaient pas avoir d’enfant, ils ont décidé de devenir des parents d’accueil.

Cependant, ils ne savaient pas que leur décision allait changer leur vie pour toujours.

Eric et Phyllis vivent au Kansas et quand ils ont décidé de devenir des parents d’accueil, ils s’attendaient à des changements.

Un mercredi de novembre 2015, ils ont reçu leur licence. Cela voulait dire qu’après la formation et l’évaluation, ils étaient enfin capables de prendre soin d’enfants qui avaient besoin d’une nouvelle maison.

Évidemment, ils ne pouvaient pas savoir que dès le lendemain, le jeudi, quatre frères et sœurs auraient besoin d’une famille d’accueil. Ils avaient été maltraités et négligés toute leur vie, et l’état avait finalement décidé d’enlever la garde à leurs parents.

Un travailleur social a contacté les Watsons pour leur dire que les enfants cherchaient une maison où ils pourraient tous être ensemble.

Selon Phyllis, la conversation a été un choc pour elle : « Ils ont dit, « Nous avons une fratrie de quatre, » et j’ai dit, « Quatre ?! C’est beaucoup. »

Meet Bradley (16), Emma (11), Alisia (17), and Cody (15).They’ve had a rough childhood. They were abused and…

Posted by Christa Dubill on TV on Monday, 12 March 2018

Dans la mesure où Eric et Phyllis ont tous les deux des emplois à plein temps, ils n’étaient pas surs de pouvoir apporter aux enfants tout ce dont ils auraient besoin. À la fin, ils ont décidé qu’il vaudrait probablement mieux refuser. On leur a dit que s’ils refusaient de les accueillir, les adolescents seraient séparés dans différentes maisons.

Puis, Eric est allé faire une sieste et tout a changé.

« Le point décisif pour moi ça a été qu’ils allaient être séparés et je ne voulais pas voir ça, » a dit Eric.

« Et quand il s’est réveillé, il a dit « Nous allons prendre les enfants, » » a ajouté Phyllis. « Eric avait réfléchi à tout ça, et ne s’imaginait pas séparer les frères et sœurs. »

Au départ, les Watsons avaient prévu d’accueillir les adolescents pendant un an alors qu’on essayait de les réconcilier avec leurs parents biologiques. Mais quand il est devenu évident que ce n’était pas une option, le couple a su ce qu’ils voulaient faire.

Ils ont décidé qu’ils allaient faire des quatre enfants des membres permanents de leur famille. Le 12 mars 2018, les adoptions d’Alisa (17 ans), de Bradley (16 ans), de Cody (15 ans), et d’Emma (11 ans) ont été finalisées.

« Ce n’est pas ce que j’avais planifié, mais c’est tellement mieux, » a dit Phyllis. « Je les aime comme s’ils étaient les miens. »

Alisia, Emma, Cody, and Bradley Watson have been family in my heart since the day that we met but as of yesterday it is…

Posted by Dana Joan Auten on Tuesday, 13 March 2018

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais cette histoire me fait chaud au cœur. Chaque enfant mérite d’avoir la chance d’avoir une bonne vie, et on dirait qu’Éric et Phyllis vont donner tous les soins et l’amour qu’il faut à ces quatre enfants qui auraient sinon grandi sans famille. Si vous avez été touchés par cette histoire, cliquez sur le bouton PARTAGER pour partager du bonheur !

 

En savoir plus ...