À 17 ans, on la nomme la « fille la plus poilue du monde » : maintenant elle a tout rasé, car elle a rencontré son âme sœur

Chaque être humain a de la valeur, indépendamment de son apparence. C’est aussi valable pour Supatra ‘Natty’ Sasuphan, de Bangkok.

L’adolescente de 17 ans souffre de la « maladie du loup-garou ».

Heureusement, Natty a toujours été entourée d’amis qui l’aiment pour qui elle est.

« Je ne me sens pas différente des autres, et j’ai beaucoup d’amis à l’école, » a déclaré Supatra lorsqu’elle a été reconnue par le Livre Guinness des Records comme l’enfant la plus poilue du monde en 2010.

Maintenant âgée de 17 ans, Natty a rasé tous les poils épais de son visage après avoir rencontré l’amour de sa vie. Et elle a un message pour tout le monde : s’aimer pour qui l’on est. Ce message vaut vraiment la peine d’être partagé !

Facebook

À cause d’une maladie rare, des poils épais poussent sur tout le corps de Supatra ‘Natty’ Sasuphan de Thaïlande. En 2010, elle a reçu le titre d’« enfant la plus poilue au monde », lorsque le Livre Guinness des Records du Monde a vu des photos d’elle.

Elle a dit à l’époque : « Être poilue me rend spéciale. »

Natty souffre du syndrome Ambras, maladie rare et incurable, rapporte le Daily Mail.

Facebook

Il n’y a que 50 cas connus de ce syndrome. La maladie est causée par un chromosome défectueux et documentée depuis le Moyen-Âge. Avant que les gens comprennent la maladie, on les appelait « loups-garous ».

Supatra a des poils épais qui poussent sur tout le visage, les oreilles, les bras, les jambes et le dos. Elle a vainement essayé la chirurgie au laser et cela n’a pas arrêté la croissance des cheveux.

Facebook

Tandis que la plupart des personnes touchées par la maladie se cachent, Supatra est une fille qui s’assume et elle a beaucoup d’amis.

Elle était l’une des filles les plus populaires de son école et tout le monde voulait être son amie.

« Il y avait quelques personnes qui avaient l’habitude de me taquiner et de m’appeler visage de singe, mais ils ne le font plus, » a déclaré Supatra, il y a quelques années, au Daily Mail.

Facebook

Malgré son apparence inhabituelle, Supatra a grandi comme la plupart des autres enfants de son âge. Elle adore nager, danser sur sa musique préférée et sortir avec ses amis.

Supatra rêve d’être médecin, elle veut aider les personnes malades et blessées.

Facebook

Mais l’avenir de la petite fille n’a pas toujours était aussi brillant. À sa naissance, elle a dû subir deux opérations, afin de pouvoir respirer.

Son père Sammrueng, 38 ans, dit : « Nous avons découvert son état quand elle est née – nous n’en savions rien. »

Facebook

Au début, Supatra avait du mal à respirer, ses narines n’étant séparées que d’un millimètre. Pendant ses trois premiers mois, elle a survécu grâce à un incubateur, et au total elle a passé 10 mois à l’hôpital.

« Nous étions très inquiets pour elle, » explique son père.

Plus Supatra grandissait, plus ses cheveux poussaient. Sa mère les coupe régulièrement pour elle.

Facebook

Aujourd’hui, à 17 ans, Supatra est non seulement en bonne santé et heureuse, mais elle a aussi rencontré l’amour de sa vie !

Facebook

Son père a confirmé qu’elle a toujours la maladie, mais qu’elle a commencé à se raser le visage et le corps depuis qu’elle a rencontré son mari.

Facebook

Natty est fière d’exhiber son amour sur Facebook et ne dit que de belles choses sur son mari. Quelle merveille qu’ils se soient rencontrés !

« Tu es non seulement mon premier amour, mais aussi l’amour de ma vie, » écrit-elle en postant une photo du couple sur Facebook.

Facebook

Natty est une éternelle optimiste et une fille forte remplie d’amour, malgré sa maladie difficile.

Elle est fière de qui elle est et veut être traitée comme les autres.

Tout le monde mérite d’être aimé et de trouver son partenaire idéal. Aimez et partagez et souhaitez que nos vœux de succès accompagnent Supatra !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...