Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Elle achète une vieille caméra chez Goodwill – développe les photos et trouve quelque chose d’invraisemblable

Il y a quelque chose de spécial avec les caméras vintage et les vieilles photos en blanc et noir, ce qui explique pourquoi Kati Dimoff les collectionne.

Dès qu’elle en a l’occasion, Kati cherche de vieilles pellicules de photo dans les magasins Goodwill dans sa petite ville natale de Portland dans l’Oregon. Son objectif est de retrouver les trésors perdus et oubliés qui sont souvent laissés sur des pellicules photo qui n’ont pas été développées.

Et c’est exactement ce qui s’est passé quand Kati a récemment fait un achat dans un magasin Goodwill.

Elle a trouvé une caméra qui contenait une ancienne pellicule d’une marque qui n’avait pas été produite depuis des années. Et quand elle l’a fait développer, Kati a obtenu des photos uniques qui, non seulement avaient été prises à un moment spécial et historique, mais contenait aussi des moments chers qui voulaient tout dire pour un étranger dans sa ville.

© Facebook

Récemment, la photographe Kati Dimoff de l’Oregon a trouvé une caméra Argus C2 dans un magasin Goodwill à Portland.

L’Argus C2 est une caméra produite en masse dans le Michigan entre 1939 et 1966.

© Kati Dimoff/Facebook

La caméra contenait une ancienne pellicule à l’intérieur.

Kati a fait développer les photos et il y avait une faible éventualité qu’elle trouve quelque chose d’intéressant. Et quand Kati reçoit les photos, elle est étonnée de voir les photos de cendres tournoyant au-dessus de Portland il y a près de 40 ans.

Il s’avère que de nombreuses photos ont été prises lors de la tristement célèbre éruption du Mont St. Helens en 1980.

© Kati Dimoff/Facebook

L’éruption du Mont St. Helens en 1980 a été l’éruption volcanique la plus désastreuse et la plus mortelle de l’histoire des États-Unis.

Le volcan est situé au sud de l’état de Washington, mais la fumée et les cendres étaient clairement visibles de Portland, dans l’Oregon. En fait, les fumées sont montées à plus de 24,000 mètres et s’étendaient sur 11 états.

© Facebook

Ce désastre a tué 57 personnes, et l’énergie thermique produite par l’éruption était 1500 fois plus puissante que celle de la bombe atomique lâchée sur Hiroshima.

© Facebook

Mais la pellicule ne contenait pas que des photos uniques de l’éruption volcanique. Quand les photos de Kati ont été publiées dans le journal « The Oregonian », il contenait aussi la photo d’une famille.

De nombreux lecteurs se sont demandés à qui appartenait la caméra. Mais la photo de la famille ainsi qu’une autre photo d’une maison a aidé à résoudre le mystère.

Un homme nommé Melvin Purvis a été en mesure d’identifier l’ancien propriétaire de la caméra: sa grand-mère.

« La photo semblait avoir été prise en face de la maison de ma grand-mère, » confie Melvin au Fox19. « J’ai cliqué dessus et j’ai parcouru les photos, et il y avait une photo de ma femme, de ma grand-mère, de mon fils ainsi de moi. »

© YouTube

Comme la grand-mère de Melvin et sa maman n’étaient plus en vie, il était content de voir ces photos finalement et d’avoir la dernière photo où ils étaient tous rassemblés.

Kati lui a transmis les photos originales.

« Ma grand-mère est décédée en septembre 1981, donc cette photo est la dernière que nous avons d’elle, » indique Melvin.

La mère de Melvin, qui était derrière la caméra, est décédée il y a quelques mois de ça.

« Elle est décédée le matin du samedi 10 juin. Puis, quelques jours après, cela arrive de façon inattendue. Je ne suis pas quelqu’un de pieux, mais ce genre de chose vous laisse  pensifs… mais ce n’est qu’une coïncidence. La synchronisation est quand même remarquable, » indique-t-il.

N’est-ce pas fascinant que certaines photos en blanc et noir puissent contenir une histoire si intéressante ? Partagez si vous pensez aussi que l’histoire est fascinante !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...