Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un employé de Home Depot sauve la vie d’une petite fille – un mois plus tard il est choqué par la lettre de son patron

La majorité des directeurs espèrent que leurs employés soient de bonnes personnes et apportent ce petit plus au nom de la compagnie. Mais apparemment, le patron de Dillon Reagan dans un Home Depot de Portland dans l’Oregon ne voit pas les choses de cet œil.

Selon KGW, Dillon, 32 ans, s’est fait renvoyer pour avoir aidé la police à sauver la vie d’une fillette.

C’était une journée de travail normale pour Dillon Reagan quand un de ses collègues l’approcha frénétiquement dans le rayon des outils en location. Dillon suivit son collègue à l’extérieur et entendit une femme hurler « Aidez-moi, svp ! Il me vole mon enfant, il enlève mon enfant ! »

Dillon et ses collègues ont agi aussi vite que possible. Ils ont appelé la police et ont poursuivi le kidnappeur à pied, suivant les conseils de la police. À peine 10 minutes plus tard, la police était sur les lieux et la petite fille put rejoindre sa maman. Dillon et ses collègues furent acclamés par la police et leurs familles pour leur réactivité.

Facebook

Mais le patron de Dillon n’était pas satisfait de cet acte de bravoure. Immédiatement après l’incident, le patron de Dillon le réprimanda.

« Il m’a dit « tu as mal agi. Tu aurais dû tout simplement retourner au travail » », confie Dillon à KGW.

Toutefois, la situation n’allait pas s’arrêter là. Un mois plus tard, Dillon reçut une lettre de licenciement. Il n’avait pas respecté la politique de la compagnie.

Fuck you, Home Depot!

Опубліковано Dillon Reagan 3 липня 2017 р.

Après que Dillon eut posté sa lettre sur Facebook et fait l’objet d’enquête de journalistes, Home Depot répondit que Dillon avait enfreint le règlement de la compagnie deux fois au cours du même mois. La première fois, il avait insulté un collègue.

Le renvoi créa une grande colère auprès des internautes. Des dizaines de milliers de personnes étaient furieuses que Dillon se fasse renvoyer après avoir fait une bonne action. La vague de solidarité envers l’homme de 32 ans eut des conséquences pour Home Depot, qui changea d’avis par la suite et proposa de redonner son emploi à Dillon. Ce dernier refusa au début, mais il accepta l’offre par la suite, relate KGW.

Facebook

Aujourd’hui, Dillon n’a aucun regret.

« On devrait toujours faire ce qui est juste, peu importe la politique de la compagnie, peu importe les conséquences. Ce qui est bon et ce qui est juste surpassent les ordres et le règlement », confie Dillon.

Suivons l’exemple des autres internautes et soutenons Dillon. N’hésitez pas à aimer et partager cet article pour prouver que l’humanité et l’héroïsme passent toujours avant la politique d’une compagnie.

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...