Le grand-père John pose avec ses petits-fils – puis, quelque chose dans la photo pousse une doctoresse à tirer la sonnette d’alarme

Quand Sarah Frei, une femme de 30 ans, a pris une photo de John Rzeppa, son grand-père de 91 ans, et de ses deux arrière-petits-enfants à Thanksgiving, elle se disait que la photo était tellement mignonne qu’elle devait la partager.

Mais en postant la photo, elle ne savait pas que ce qu’elle faisait allait sauver la vie de son grand-père, rapporte People.

La famille fêtait Thanksgiving dans sa maison à Detroit. Sarah a vu le moment attendrissant où son grand-père John tenait ses deux petits garçons et elle n’a pas pu s’empêcher de partager cette joie. Elle a posté la photo sur Instagram, et l’une de ses followers, Jennifer Mancuso, a vu la photo et immédiatement, la sonnette d’alarme s’est mise à retentir.

Elle a remarqué que le grand-père de Sarah avait une grosse marque sur le front. Jennifer, qui avait été au lycée avec Sarah et était maintenant dermatologue à Detroit, s’est dit que la marque était suspecte, et elle a regardé des photos plus anciennes du grand-père de Sarah. Puis, elle a remarqué que la marque avait grossi au fil du temps.

She thought the mark on her grandfather’s forehead was just an age spot – it wasn’t.

Posted by Today Show on Monday, 7 May 2018

Elle soupçonnait que la marque pouvait être un mélanome malin.

Posted by Sarah Elizabeth Frei on Monday, 28 March 2016

« Je regardais quelques photos sur Instagram un matin et j’ai vu cette photo du grand-père de Sarah et j’avais vu des photos de lui avant, mais il avait ce mélanome très visible sur son front. Je pense que n’importe qui l’aurait reconnu avec une formation minimale. J’ai regardé quelques photos plus anciennes et il était clair qu’il grossissait, » a dit le Dr Mancuso à TODAY.

Elle a immédiatement envoyé un message à sa vieille copine d’école. Sarah était inquiète quand elle a reçu le message et elle a immédiatement alerté Linda Renema, sa maman. Elles étaient évidemment au courant de la marque, mais on leur avait dit qu’elles n’avaient aucune raison de s’inquiéter.

« Quand nous l’avions vérifié et biopsié il y a quelques années, ils ont dit que c’était seulement une tache de vieillesse, de ne pas s’inquiéter à ce sujet. Ils l’avaient enlevé avec de la glace sèche et il avait un peu disparu et après, graduellement, il avait commencé à revenir, » a dit Sarah à TODAY.

Le message de son amie a convaincu la famille d’emmener le grand-père de Sarah voir un médecin et ils ont eu la confirmation que la marque était un cancer de la peau.

Posted by Sarah Elizabeth Frei on Wednesday, 16 November 2016

Son grand-père de 91 ans était un vrai battant qui avait déjà survécu à deux infarctus et un cancer de la prostate.

Dans la mesure où le cancer de la peau a été découvert à temps, les docteurs l’ont enlevée. Il est plus tard retourné à l’hôpital pour une greffe de peau et a été guéri à temps pour le mariage de sa petite-fille.

Maintenant, la famille est reconnaissante pour les réseaux sociaux – qui ont sauvé leur grand-père bien-aimé.

« Ma mère et moi en avons parlé quelques fois… C’est merveilleux comment les réseaux sociaux ont créé cette plateforme pour qu’il en résulte de bonnes choses, » a dit Sarah.

Partagez pour montrer à tous vos amis Facebook qu’ils peuvent sauver une vie rien qu’en regardant une photo !

Posted by Sarah Elizabeth Frei on Monday, 28 March 2016

 

 

En savoir plus ...