Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Le petit ami de cette mère l’appelait « grosse truie » – 7 ans plus tard, elle a son ultime revanche

Pendant la plus grande partie de sa vie adulte, Alvina Rayne de Philadelphie, en Pennsylvanie, avait été malheureuse. Cette femme de 32 ans a lutté contre l’obésité et a rempli le vide qu’elle ressentait à l’intérieur par la nourriture.

Elle s’est retrouvée dans un cercle vicieux. Quand elle se sentait mal, elle mangeait – et plus elle mangeait, plus elle se sentait mal.

Cette mère de deux enfants pesait 112 kg à son poids maximum et son petit-ami d’alors l’appelait « gros tas d’ordures. »

Mais un jour, elle en a eu assez, écrit le Daily Mail.

© YouTube

Extérieurement elle souriait tout le temps. Mais à l’intérieur elle était dépressive.

Une de ses mauvaises habitudes était de se jeter dans de nouvelles relations bien qu’elle savait que cela ne l’aiderait pas. Son petit ami lui donnait toutes sortes de noms terribles comme « dégoutante » ou « grosse truie. »
Et Alvina n’avait qu’une solution.

Elle noyait son chagrin dans la nourriture. Plus, toujours plus de nourriture.

© YouTube

Alvina consommait plus de 5000 calories par jour, ce qui est 2.5 fois plus que ce qui est recommandé pour une femme.

Voici ce qu’elle mangeait typiquement en une journée :
Petit-déjeuner : Deux grands bols de céréales sucrées avec du lait entier.
Snacks : Sandwiches, frites et soda.
Déjeuner : Taco Bell ou Burger King.
Diner : Taco Bell ou beignets, un bagel à la crème, du poulet frit et d’autres plats prêts à manger.
Dessert : Glaces, M & Ms, ou un bol de céréales.

Quand elle faisait les escaliers, Alvina se sentait épuisée – et elle a remarqué qu’elle dormait mal le soir. C’étaient tous des signes d’un début de diabète de type 2.

© YouTube

Mais ce n’est pas si facile de se défaire de ses mauvaises habitudes. Alvina savait que la nourriture lui faisait du mal, mais en a pris conscience que lorsqu’elle a commencé à avoir ces signes précurseurs.

© YouTube

Alvina ne pouvait plus s’habiller dans des vêtements de femmes et devait plutôt se tourner vers les vêtements masculins.

© YouTube

Quand Alvina a eu 25 ans, elle a décidé de tout changer. Elle a finalement quitté son petit ami et a commencé à faire des exercices et à manger sainement.

Alvina a aussi coupé la plupart des glucides et n’a pas eu à attendre longtemps pour voir la différence.

© YouTube

Voir les changements qui s’opéraient a motivé Alvina et l’a inspirée à laisser ses mauvaises habitudes derrière elle.

Au final, Alvina est devenue une femme heureuse qui aime sa vie et qui est capable de surmonter ses démons.

© YouTube

C’est presque impossible de la reconnaitre aujourd’hui. Alvina a maintenant des allures de mannequin.

Je suis vraiment impressionnée. Et qui plus est, la chose la plus importante est qu’elle se sent mieux maintenant.

© YouTube

Selon Alvina, une fois qu’elle a perdu du poids, son ex a suggéré qu’ils retournent ensemble.

Alvina a simplement ri.

« Quand j’étais obèse, je souffrais de tension forte, d’un début de diabète de type 2, du syndrome des ovaires polykystiques, d’hypertrophie ventriculaire gauche, d’anxiété sévère et de crises de panique, » dit Alvina au Daily Mail. « Maintenant, tout ça est derrière moi grâce aux sept ans de régime keto (diète cétogène) qui me font me sentir bien dans ma peau. »

© YouTube
© YouTube

Alvina a une chaine YouTube où elle inspire d’autres qui sont dans une situation similaire.

« Je veux que d’autres sachent qu’ils peuvent recommencer leurs vies à zéro, il n’y a pas lieu de rester ainsi, et c’est très réjouissant de savoir que c’est vous qui contrôlez votre vie et votre corps, » dit-elle.

© YouTube

Aujourd’hui, Alvina est en bonne santé et est une jeune femme heureuse. Elle se sent mieux et a trouvé d’autres façons de gérer son stress.

Et elle a de nouveau trouvé l’amour.

© YouTube

Maintenant, Alvina a rencontré sa moitié. Son mari, Sascha, l’aime pour qui qu’elle est.

Tu es si forte et courageuse, Alvina ! 

Partagez son histoire et inspirez d’autres à ne pas baisser les bras.

Publié par Newsner,cliquez sur J’aime

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *