Un homme atteint du syndrome de Down qui ne devait survivre que 24 heures embrasse sa mère après avoir vaincu le coronavirus

La pandémie du coronavirus pourrait obliger la moitié du monde à s’adapter à un nouveau mode de vie, mais même au milieu d’une telle épidémie, il y a encore des histoires positives à trouver.

Un homme atteint du syndrome de Down a gagné son combat avec le COVID-19 après que les médecins aient estimé qu’il ne lui restait que 24 heures à vivre.

Selon le Daily Mirror, Ben McCafferty, 34 ans, a retrouvé sa famille samedi après avoir passé deux semaines à l’hôpital dans le West Yorkshire, en Angleterre.

Le beau-père de Ben, Neil, a été filmé dans la salle de fin de vie alors que son beau-fils se préparait à rentrer chez lui après avoir défié les pronostics.

« Sans eux, je ne pense pas qu’il serait là maintenant », a déclaré Neil.
Dans le film, on peut aussi voir Ben partager des retrouvailles avec sa mère, en larmes.

Neil le raconte à la caméra: « Ben est arrivé il y a quinze jours très mal et nous ne nous attendions pas à ce qu’il survive.

« On nous a dit que le taux de survie allait être très faible.

« Mais avec l’équipe, l’aide et le soutien dont il a bénéficié, il s’en est sorti et il semble être en pleine forme et prêt à partir.

Karen Dawber, responsable des soins infirmiers aux hôpitaux universitaires de Bradford, a déclaré que Ben avait été placé en soins palliatifs parce qu’il risquait de ne pas survivre plus de 24 heures.

Il est remarquable que son état ait commencé à s’améliorer et qu’il ait pu rentrer chez lui – il a reçu les honneurs des infirmières qui ont bordé le couloir à sa sortie de l’hôpital.

Compte tenu des sombres nouvelles et des mises à jour troublantes qui semblent maintenant être une affaire quotidienne dans le monde entier, cette histoire de la récupération de Ben revêt une signification supplémentaire.

Félicitations pour avoir gagné votre combat, Ben! Nous ne pouvons qu’imaginer à quel point votre famille est heureuse.

Partagez cet article si vous êtes heureux pour Ben!