Une maman laisse son bébé d’un an dans une maison abandonnée, 10 ans plus tard, elle revient

Iaroslavl, une ville Russe, a été associée à de nombreux incidents terribles. Les gens connaissent la ville à cause d’un tragique accident d’avion qui a tué l’équipe de hockey sur glace de la ville, Lokomotiv Yaroslavl, ainsi que tout le personnel encadrant.

Cependant, les habitants de Iaroslavl n’oublieront jamais le terrible événement qui a eu lieu il y a un peu plus de 10 ans.

Facebook / Mira Vaysbeyn

Il y a un peu plus de 10 ans, un voisin a entendu un cri dans une maison de la région de Iaroslavl, tout près de Moscou. Ils l’ont ignoré au début, mais après une semaine, ils ont décidé d’enquêter au sujet des sons qui venaient de la maison abandonnée.

À leur horreur, ils ont découvert une fille d’un an emmaillotée, effrayée et seule dans le coin d’une des chambres. L’enfant avait été laissée là-bas par sa mère pendant une semaine sans nourriture et sans eau, et si les résidents n’étaient pas venus quand ils l’ont fait, et elle serait fort probablement morte.

Facebook / Mira Vaysbeyn

Liza Verbitskaya, la petite fille, a immédiatement été emmenée à l’hôpital où les docteurs ont découvert qu’elle avait une hanche fracturée et elle était mal-nourrie et déshydratée.

Liza a développé des problèmes suite au traumatisme qu’elle a vécu dans sa petite enfance. Elle ne pouvait pas mâcher la nourriture, elle avait extrêmement peur des bruits forts, et elle a eu beaucoup de difficultés à apprendre à marcher.

L’idée était que Liza serait emmenée dans un orphelinat et proposée à l’adoption après son séjour à l’hôpital. Mais pendant qu’elle était encore à l’hôpital, une femme appelée Inna Nika l’a trouvé et a immédiatement ressenti un lien avec cette enfant dans le besoin.

Inna était à l’hôpital nuit et jour pour s’occuper de son fils malade. Un jour, elle a entendu un cri provenant d’une chambre non loin et en regardant à l’intérieur elle a vu Liza. Depuis ce jour, Inna a commencé à rendre visite à Liza chaque jour. La femme apportait toujours de nouveaux vêtements, de la nourriture et des jouets pour elle.

Facebook / Mira Vaysbeyn

Un jour, alors qu’Inna rendait visite à Liza, la petite fille était partie. Inna a vite découvert que la petite fille était assez forte pour quitter l’hôpital et qu’elle avait été emmenée dans un orphelinat non loin. Inna avait déjà deux fils et elle n’avait jamais pensé à l’adoption. Mais ce jour-là quand Liza a quitté l’hôpital, Inna a réalisé qu’elle ne pourrait pas vivre sans elle.

« J’ai demandé l’adresse de l’endroit où ils l’avaient emmenée et j’y suis allée dès que j’ai pu. Je ne me souviens même pas comment j’ai fait pour y aller, » dit Inna.

La maman a vite commencé le processus d’adoption et après beaucoup de paperasserie, Liza a pu vivre avec Inna et sa famille, et elle était entourée d’amour et de bonheur.

Facebook / Mira Vaysbeyn

Liza ne se développait pas aussi rapidement que les autres enfants ; il était clair qu’elle avait souffert étant bébé, mais Inna était plus déterminée que jamais, elle allait s’assurer de donner a la petite fille tout le soutien et l’amour, même aux moments les plus sombres.

Inna a décidé d’inscrire Liza à un cours de dance, en espérant que la musique l’aiderait et l’inspirerait à se développer physiquement et mentalement. Et ça a marché. Grâce à la danse, et à l’amour et les soins de sa mère adoptive, Liza est devenue une enfant en bonne santé et heureuse.

Quand elle a commencé l’école, personne n’arrivait à croire que c’était la même fille qui avait été abandonnée par ses parents et laissée pour morte dans une maison abandonnée.

Il y avait aussi un autre problème. Liza avait la peau foncée et faisait partie de la population rom de Russie. Dans la région de Iaroslavl, où les gens ont généralement la peau très claire, cela voulait dire qu’elle aurait à affronter des préjudices à cause de son apparence. Les enfants la taquinaient à l’école et elle attirait beaucoup l’attention quand elle sortait.

Facebook / Mira Vaysbeyn

Mais Liza ne s’inquiétait pas des regards et des mots blessants. « Elle n’a pas honte de qui elle est. Quand elle était petite, je lui ai dit, « Les gens te fixeront toujours – sois-y préparée, » » dit Inna.

Inna a toujours dit à sa fille qu’elle ne devrait jamais écouter les mots cruels. Aujourd’hui, Liza est une jeune fille qui remporte des compétitions de talent et de beauté et elle est même devenue mannequin.

Facebook / Mira Vaysbeyn

Quel merveilleux contraste avec le début de sa vie !

À cause de sa carrière de mannequin et son incroyable parcours, elle est devenue une célébrité en Russie, et de nombreuses personnes l’ont vue dans les médias, incluant sa mère biologique qui voulait la revoir. Mais toutes ses requêtes ont été rejetées.

Facebook / Mira Vaysbeyn

C’est vraiment merveilleux de voir comment l’amour et l’attention peuvent transformer une vie qui a commencé avec tant d’horreur. Nous espérons que Liza continuera à mener une vie heureuse et pleine de succès.

Partageons cette histoire merveilleuse et inspirante pour propager un peu de positivité.

 

 

En savoir plus ...