Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Histoire marrante : Cette veuve de 70 ans dépose une petite annonce pour des rencontres dans un journal

Retourner dans le monde des rencontres peut être assez étrange, et intimidant, particulièrement si cela fait un très long moment depuis que vous n’avez pas été célibataire. Mais la leçon la plus importante à retenir c’est qu’il est important de rester ouvert d’esprit par rapport aux autres et de ne pas s’empresser de juger les autres trop rapidement.

Dans cette histoire marrante que j’ai trouvée sur le net, c’est très exactement ce qu’une veuve de 70 ans a vécu. Elle était à la maison quand soudainement, on a sonné chez elle… mais elle ne s’attendait pas à voir qui se trouvait de l’autre côté.

Lisez entièrement l’histoire hilarante ci-dessous – et assurez-vous de lire jusqu’à la chute. Oh, si vous avez apprécié l’histoire, vous êtes invités à la partager avec d’autres personnes pour qu’elles rient un bon coup elles aussi !

Une veuve solitaire de 70 ans a décidé qu’il était temps pour elle de se marier de nouveau…

Elle a donc déposé une petite annonce dans le journal local où on pouvait lire :

« Recherche un mari ! Il doit correspondre à ma tranche d’âge, ne doit pas me frapper, ne doit pas me tourner autour et doit toujours être performant au lit. Tous les potentiels intéressés sont priés de soumettre leur candidature en personne. »

Le jour suivant, elle a entendu le carillon. À son grand étonnement, elle a ouvert la porte et a vu un gentleman aux cheveux gris et en fauteuil roulant. Il n’avait pas de bras et pas de jambes.

« Vous ne me demandez tout de même pas de considérer votre candidature, c’est le cas ? » demanda la veuve :

« Regardez-vous – vous n’avez pas de jambes ! »

« Le vieil homme sourit : « Dans ce cas, je ne peux pas vous courir autour ! »

« Vous n’avez pas de bras non plus ! » s’étonna-t-elle.

Une fois de plus, le vieil homme sourit : « Dans ce cas, je ne peux pas vous frapper ! »

Elle fronça alors les sourcils et demanda intentionnellement : « Êtes-vous toujours performant au lit ? »

Le vieil homme s’appuya, fit alors un énorme sourire et répliqua : « J’ai bien sonné à la porte n’est-ce pas ? »

Shutterstock

Source : Reddit

Pourquoi ne pas aider un ami à sourire ? Partagez cette blague et faites que quelqu’un puisse rigoler un bon coup !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...