Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Votre corps vous avertit quand un caillot de sang se forme : 8 signes que vous ne devriez pas négliger

On estime que 60 000 à 100 000 personnes aux États-Unis meurent chaque année à cause d’un caillot de sang.

Mais malgré le fait que ce soit très commun, et malgré le nombre de médicaments disponibles, il y a toujours beaucoup de personnes qui en meurent. Soit ils recourent à une aide médicale trop tard – ou pas du tout.

Bien sûr, il y a des choses qu’on peut faire pour prendre soin de soi. Ensemble, nous pouvons aider à attirer l’attention – et être conscient des alertes que notre corps nous envoie peut encourager plus de personnes à se faire soigner le plus tôt possible.

Un caillot de sang se forme quand le sang s’épaissit dans les vaisseaux sanguins et crée un blocage – et les gros caillots de sang peuvent entrainer un AVC.

Souvent, ce n’est pas possible d’expliquer pourquoi un individu a un caillot de sang. Cela peut aussi être difficile à détecter parce que les symptômes sont discrets.

De ce fait, c’est extrêmement important de connaitre les signes d’alertes envoyés par le corps, afin de se faire soigner au plus vite. Nous avons fait une liste ci-dessous des 8 signes auxquels tout le monde devrait prêter attention.

Shutterstock

1. Mollets enflés

Les caillots de sang se forment souvent dans les mollets. C’est ce qu’on appelle une thrombose veineuse profonde, TVP, et cela arrive quand l’oxygène n’arrive pas jusqu’aux organes vitaux. Cela crée à son tour une mauvaise circulation sanguine et des mollets encore plus enflés – un symptôme commun de la coagulation sanguine.

En plus du gonflement et d’une sensation de chaleur, il peut aussi y avoir des rougeurs ou une décoloration lors d’une coagulation.

2. Douleur ou sensibilité des jambes

Un autre signe commun de TVP est une douleur aux jambes, mollets ou pieds.

Le mollet peut aussi sembler tendu ou douloureux quand on le presse.

Shutterstock

3. Des bandes rouges le long des veines

Si vous avez des veines proéminentes et que vous voyez des lignes rouges tout le long, cela peut indiquer la formation d’un caillot de sang.

Elles peuvent aussi être douloureuses ou tendues, deux autres caractéristiques à surveiller.

4. Douleur à la poitrine

Si vous avez un caillot de sang dans les poumons, cela doit être traité par un médecin au plus vite.

Un signe important à surveiller est une douleur qui donne la sensation d’avoir un trou dans un côté de la poitrine.

Vous pouvez commencer à ressentir une douleur au niveau de la poitrine ou du dos. Vous pouvez aussi ressentir une pression au milieu de votre torse, ce qui peut être difficile à identifier parmi toutes les sortes de douleurs à la poitrine.

Shutterstock

5. Respiration difficile

Une respiration saccadée est un symptôme qui ne devrait jamais être ignoré. Si vous remarquez que vous avez des difficultés à respirer, que votre cœur bat la chamade ou que vous avez des sueurs froides et des vertiges, cela peut signifier que vous avez un caillot de sang dans les poumons.

Si vous ressentez tous ces symptômes en même temps, alors c’est un signe qui ne devrait définitivement pas être ignoré. Vous devriez consulter votre médecin immédiatement.

Shutterstock

6. Toux sèche

Si vous n’êtes pas malade et que vous toussez sans raison, vous devriez porter attention aux autres symptômes qui pourraient indiquer un caillot de sang dans les poumons – palpitations, douleur à la poitrine et difficulté à respirer.

Dans certains cas plus rares, vous pouvez aussi avoir des flegmes contenant des traces de sang.

Shutterstock

7. Vomissement et diarrhée

Si vous avez un caillot de sang dans les intestins, cela peut causer de vives douleurs qui seront ressenties dans l’estomac et l’abdomen.

Vous pourriez vous sentir mal, avoir la nausée et une diarrhée avec des traces de sang.

Shutterstock

8. Mal de tête sévère

Un caillot de sang ou saignement au cerveau est appelé AVC. Cela crée un manque d’oxygène dans le cerveau et peut causer une douleur aiguë à la tête. Cela peut également occasionner des troubles soudains de la vue ou de la parole.

D’autres symptômes communs d’un AVC sont la paralysie ou l’engourdissement (souvent d’un côté du corps), la confusion et le vertige.

Shutterstock

En reconnaissant ces 8 signes, j’espère qu’on pourra aider à sauver plus de vies à l’avenir.

Partagez cet article sur Facebook pour répandre la nouvelle, et n’oubliez pas de prendre soin de vous !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...