Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Après le décès d’une adolescente de 15 ans, sa famille adresse un message à toutes les petites brutes, et celui-ci fait actuellement le tour du monde

Lorsqu’une jeune personne meurt, c’est toujours tragique. Mais quand cette personne était perpétuellement persécutée et que sa mort aurait pu être évitée, c’est encore pire.

Les harcèlements ont lieu partout – dans la cour de récré à l’école et au travail. Je ne comprends pas ce qui pousse les gens à narguer et taquiner les autres. Généralement, je me dis que c’est parce que ces persécuteurs ne se sentent pas bien dans leurs peaux. Mais personne ne devrait harceler les autres rien que pour se sentir mieux.

Le suicide est souvent tabou. Pour une raison inconnue, on se sent humilié, mais cela ne devrait pas être le cas. Si quelqu’un devait se sentir coupable, ce serait la personne qui est responsable, ceux qui ont poussé la personne tellement loin que cette dernière a sombré dans les abysses et ne s’en est jamais remise.

OBITUARY OF SADIE L. RIGGS:Miss Sadie L. Riggs, 15, of Bedford, took her own life on Monday, June 19th, 2017.Sadie…

Опубліковано Angela Davis Dugas 23 червня 2017 р.

Le 19 juin, Sadie s’est suicidée. Sa famille était dévastée, mais ne se sentait nullement honteuse.  Ils voulaient que les personnes responsables de cette terrible tragédie prennent conscience des conséquences de leurs actions. Ils ont donc écrit une nécrologie très touchante pour Sadie, cette dernière a été publiée sur Facebook:

NÉCROLOGIE DE SADIE L. RIGGS:

Mademoiselle Sadie L. Riggs, 15 ans, de Bedford, a mit fin a ses jours le Lundi 19 juin 2017.

Sadie est née à Bedford le 4 Decembre 2001. Lui survit sont père, Eric Riggs, et belle-mère Alicia Smith et sa mère biologique, Beverly (Dodson) Riggs de Hopewell et aussi sa tante maternelle, Sarah Smith, avec qui elle vivait.

Sadie était membre de la ‘ Solid Rock Christian Fellowship Chruch’, de Bedford. Elle jouait au softball et aimait lire, dessiner et écouter de la musique. Sadie était douce, aimante et elle sera beaucoup manquée.

Afin de vous préciser les circonstances de la mort de Sadie, on aimerait donc partager cette information.

Oui, Sadie s’est enlevé la vie, elle s’est pendue ! C’est difficile de se dire que quelqu’un d’aussi jeune pouvait avoir autant de problèmes. Sadie cherchait de l’aide, elle se faisait suivre et prenait des médicaments, mais il se passait trop de choses pour que même une âme aussi jeune veuille survivre.

Si vous regardez dans l’entourage de Sadie, vous verrez qu’un grand pourcentage de personnes qui formait partie de sa vie n’était pas lié par le sang, mais Dieu qui savait que cette enfant avait besoin d’une famille nous l’a envoyée. Sadie a eu une vie difficile et hormis un récent incident à l’école, elle gérait tout dans sa vie.

Pour une jeune femme qui avait hâte de partir à l’école , les choses se sont passées terriblement mal pour elle.

Pour les bourreaux impliqués, sachez que vous êtes responsables de son manque d’estime de soi. Ceci est entre Dieu et vous maintenant, mais s’il vous plait, sachez qu’il n’est pas trop tard pour changer vos mauvaises habitudes. La mort de Sadie a été un coup terrible pour nous, nous allons nous soutenir et se protéger les uns les autres pendant que nous essayons de trouver un sens à cette perte tragique.

À tous les persécuteurs là-dehors , je voudrais vous faire savoir que malgré le fait que nous méprisons vos actions, jamais on ne vous souhaitera de ressentir la douleur paralysante qui englouti votre corps, une douleur si forte que le simple fait de respirer devient difficile, ou la culpabilité qui reste lorsque nous nous demandons ce que nous aurions pu faire différemment, ou cette lutte pour nous souvenir des derniers mots que nous nous sommes dit…nos coeurs sont totalement brisés.

Sadie, ça a été un privilège de t’avoir eue dans nos vies et on t’aimera toujours. Puisses-tu trouver la paix dans les bras de Dieu et que nous soyons gentils les uns envers les autres.

La famille de Sadie demande à tout un chacun d’être amiable envers les autres.

Facebook/JusticeforChildrenwithoutVoices

Si vous ne supportez pas le harcèlement, partagez l’histoire de Sadie avec vos amis sur Facebook.

Personne ne devrait être exposé à un abus mental et physique au point de ne plus pouvoir trouver d’autre échappatoire que de mettre fin à ses jours.

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime.

 

 

 

En savoir plus ...