Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Le beau-père abuse d’elle pendant 5 ans, des motards sont là pour l’aider

Cette histoire est terrible, aucun enfant ne devrait jamais avoir à en souffrir.

« Frida », dont nous avons changé le nom pour protéger sa vie privée était âgée de seulement 10 ans quand son cauchemar a commencé.

En fait, Frida était heureuse, vive et intrépide. Mais lorsque la mère de Frida a épousé un autre homme, l’enfer a commencé.

La jeune fille était âgée de seulement 10 ans quand son beau-père à commencer à la battre. Elle a également été abusé sexuellement et violée.

Suite à ces abus Frida a commencé à se sentir très mal. Elle a arrêté de manger, elle ne pouvait plus dormir et était constamment terrifiée.

« Ce fut le pire moment de ma vie. J’étais abattue et je pensais que tout le monde le voyait » a ainsi déclaré Frida.

Mais Frida, qui a toujours été une fille résistante, a réussi à trouver la force et le courage de le dire.

À 12 ans, elle est ainsi allée voir sa mère et lui a révélé ce que son beau-père faisait.

Sa mère fit  immédiatement appel à la police mais il fallut plus de 3 ans avant que le procès ne débute.

Malgré les abus révélés et le beau-père arrêté, la famille n’arrivait pas à retrouver la paix.

Frida essaya de se préparer mentalement à témoigner mais elle était devenue suicidaire, effrayée et ne pouvait toujours pas dormir.

Elle n’osait plus enlever ses vêtements quand elle se douchait, elle vérifiait toujours toutes les portes et fenêtres avant de s’endormir, elle était tourmentée par des cauchemars.

Ce fut alors qu’elle rencontra le club de motard Tombstone.

Tombstone est membre du département de Los Angeles des BACA « Bikers contre les maltraitances faites aux enfants ».

BACA est un organisme sans but lucratif qui protège les enfants vulnérables et fournit aux familles un soutien.

Les missions peuvent aller de la garde d’une maison ou se joindre aux poursuites ou encore de prendre des enfants lors de leur thérapie.

Les enfants reçoivent une personne en contact dans l’organisation et peuvent à n’importe quelle heure du jour et de la nuit appelaient à l’aide si besoin.

Dans le cas Frida, des membres de BACA ont gardé sa maison en permanence pour qu’elle puisse enfin dormir en toute sécurité.

Et quand il fut temps pour Frida de témoigner contre son beau-père les motards étaient encore là.

Aussi ils n’ont pas laissé l’adolescente seule dans le box des témoins face à l’homme qui l’avait abusé pendant tant d’années.

En présence des costauds et barbus motards Frida se sentit confiante pour raconter tout ce qui était arrivé.

Son beau-père a ainsi été condamné grâce à ce témoignage et a été condamné à une longue peine de prison.

Mais ces nouveaux amis n’entendaient pas abandonner Frida. Au contraire. Ils font désormais  partie de sa famille, pour toujours.

Les motards font encore le chemin du bus vers l’école parfois et sont toujours présents s’ils reçoivent un appel.

Et quand Frida a terminé ses études, ils étaient évidemment plusieurs membres de BACA  pour fêter ça.

Grace à l’appui de BACA, Frida a aussi bien récupéré que l’on peut après ce genre de traumatisme.

Aujourd’hui, elle tente de laisser le passé derrière elle, mais elle souhaite encore raconter son histoire pour honorer les personnes qui se sont levés et l’ont soutenu quand elle avait peur et était vulnérable.

Frida étudie aujourd’hui en plus d’avoir trouvé un emploi, l’avenir semble prometteur pour cette femme forte!

Dans la vidéo ci-dessous vous pouvez en voir plus sur Frida et les gars de BACA:

Malheureusement, beaucoup croient encore que tous ces clubs de motards regorgent seulement de criminels en marge de la société.

Mais comme toujours, il ne faut pas juger quelqu’un au préalable. Il y a des milliers de gens qui essayent de rendre la vie meilleure, même s’ils portent du cuir et sont barbus.

Partagez cette histoire sur Facebook si vous voulez rendre hommage à ces motards !

 

En savoir plus ...