Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Leur fille est impliquée dans un horrible accident de voiture – des semaines plus tard, la famille découvre la vérité

En 2006, neuf étudiants et employés de L’Université Taylor étaient dans un van quand un autre véhicule a abouti leur véhicule. Le terrible accident a couté la vie à une étudiante. Whitney Cerak a été déclarée morte et sa famille a commencé le difficile processus de deuil.

Ce jour-là, une autre étudiante se trouvait dans le van. Laura Van Ryn s’en est sortie vivante, mais a fini à l’hôpital avec de graves blessures. Elle était dans un état critique, et était plongée dans le coma.

Sa famille est restée à ses côtés pendant plus d’un mois. Mais éventuellement l’épouvantable vérité s’est imposée : Laura n’était pas Laura.

Il se trouve que celle qu’ils croyaient être Laura était en fait Whitney – la femme qui avait été déclarée morte. Les filles se ressemblaient tellement que même leurs familles n’avaient pas pu les différencier.

Les parents de Laura ont commencé à réaliser que quelque chose clochait quand « Laura » bâillait et que ses dents avaient l’air différentes. Ils ont aussi réalisé que celles qu’ils pensaient être leur fille avait le nombril percé, ce qui n’était pas le cas de leur fille.

Quand elle a commencé à reprendre conscience, les docteurs ont demandé à la femme alitée d’écrire son nom sur un morceau de papier. Elle a écrit « Whitney » et pas « Laura » – causant à la famille de Laura une douleur dévastatrice.

Depuis la terrible confusion, la famille s’est tenue à l’écart de la presse, mais a plus tard décidé de partager leur histoire. Très religieux, les parents de Laura remercient Dieu que malgré la tragédie ils ont lentement pu recommencer à vivre.

« Même dans la peine, il peut y avoir de la joie, et même dans la tragédie, il peut y avoir de la joie, » dit Don, le père de Laura.

Je ne peux qu’être inspirée par la force et le courage dont la famille de Laura a fait preuve malgré la tragédie qu’elle a vécue. Partagez si vous le pensez aussi.

 

En savoir plus ...