Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Ce grand-père de 89 ans est couvert de bleus, ce que révèle la caméra de surveillance est choquant

Ce n’est pas facile de vieillir et avoir du mal à réaliser les tâches les plus simples.

Dans ce genre de circonstance, s’entourer de la famille et des amis peut être extrêmement important pour garder sa volonté de vivre.

Malheureusement, certaines personnes âgées se trouvent forcées de chercher de l’aide dans des maisons de retraite où elles sont mal à l’aise quand des étrangers s’occupent d’eux.

Georges Karam, 89 ans, atteint de la maladie d’Alzheimer, a déménagé dans une résidence permanente en Ottawa au Canada quand son état s’est tellement détérioré qu’il a eu besoin d’aide pour tout : s’habiller, ou encore se nourrir.

Sa famille avait choisi avec soin une maison de retraite qui semblait de bonne réputation, mais commençait à avoir des doutes quand des bleus et des blessures sont apparus sur le corps de Georges.

Daniel Nassrallah, le petit fils de Georges, se renseigna au sujet des blessures, mais le personnel lui répondait toujours que Georges était tombé du lit.

Daniel resta sceptique et décida d’installer une caméra de surveillance dans la chambre de Georges.

Plus tard, quand il a visionné l’enregistrement, il a ressenti une rage folle, et on peut comprendre pourquoi.

On pouvait y voir Jie Xiao, 44 ans, un des gardiens de la maison de retraite, attacher les mains de Georges ensemble, de façon agressive et à plusieurs reprises. Georges, n’étant plus capable de parler, ne pouvait que soulever ses bras pour essayer de se protéger.

Daniel compta onze coups donnés par Jie avant qu’il ne laisse le grand-père en paix.

Daniel appela la police immédiatement et Jie fut arrêté le même jour. Il a été renvoyé également.

Georges se rendit à l’hôpital pour un examen complet et par chance, il n’avait aucune blessure grave, selon The Mirror.

Le directeur de la maison de retraite Garry J. Armstrong s’est excusé pour cet incident et a assuré qu’il ne tolère aucune forme d’abus.

Malgré l’expérience horrible que Georges a vécue, sa famille lui a permis de rester dans la maison de retraite après le renvoi de Jie. Déménager dans un nouvel environnement aurait été bien trop éprouvant pour lui.

Désormais, la famille de Georges met tout en œuvre pour apporter des changements au système de maisons de retraite. « Le système est corrompu et il faut du changement », témoigne Daniel.

N’hésitez pas à partager cette histoire avec vos amis et la famille sur Facebook pour leur rappeler de faire attention aux potentiels problèmes quand il s’agit des soins aux personnes âgées.

Personne ne devrait être traité de la sorte, et encore moins les vieilles personnes vulnérables !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime