Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une hôtesse de l’air voit « aidez-moi » écrit dans les toilettes de l’avion et appelle la police

Pour beaucoup d’entre nous, les avions symbolisent une chose : les vacances. L’ambiance sur les avions peut être assez joviale, avec autant de voyageurs qui vont en vacances.

Shelia Frederick est hôtesse de l’air pour Alaska Airlines. Elle n’avait aucune idée qu’un vol de routine vers San Francisco, USA, changerait sa vie pour toujours.

Un homme bien habillé était assis à côté d’une jeune fille blonde qui portait des vêtements usés. Elle a levé les yeux quand Shelia est passée, et quand elle l’a fait, Shelia a senti que les yeux de la jeune fille transperçaient son âme.

NY Daily New

Personnage suspect
Quand Shelia a essayé de parler à l’homme, il s’est immédiatement méfié. Elle sentait que quelque chose n’allait pas et est allée aux toilettes de l’avion où elle a laissé un morceau de papier et un stylo.

Alors qu’elle passait à nouveau devant la fille, elle lui fit signe d’aller aux toilettes.

La fille suivit les instructions de Shelia, et quand Shelia est retournée aux toilettes, elle a trouvé des mots dévastateurs sur le bout de papier : « Aidez-moi ».

Selon Independent, Shelia est allée directement voir le pilote qui a contacté la police afin qu’ils les attendent à l’atterrissage à San Francisco.

Il s’avère que la jeune fille était victime de la traite des êtres humains et avait été kidnappée deux mois plus tôt.

stream.org

Encore une enfant
La fille que Sheila a sauvée n’avait que 14 ans. Suite à l’incident, Shelia est devenue membre de Airline Ambassadors International, une organisation lancée en 2009 par l’ancienne hôtesse de l’air Nancy Rivard pour aider les agents de bord à mieux détecter les victimes de la traite d’êtres humains.

Les membres de l’organisation travaillent maintenant avec la douane et la police des frontières des États-Unis pour contrer le trafic d’êtres humains.

Les agents de bord peuvent être beaucoup mieux équipés pour faire face à ces types d’incidents s’ils font attention aux bons signaux d’avertissement, explique Nancy.

Quelques semaines après l’incident, Shelia a reçu un appel téléphonique – c’était la jeune fille qu’elle avait sauvée. « Merci de m’avoir sauvé la vie, » lui a dit la fille.

La fille avait été réunie avec ses parents et suivait une thérapie pour l’aider à aller de l’avant après sa dure expérience.

Shelia et la fille sont toujours en contact.

1,2 million de victimes
L’ONU estime qu’environ 1,2 million d’enfants sont victimes de la traite chaque année. Le trafic d’êtres humains est la troisième plus grande activité criminelle dans le monde, après la drogue et les armes.

Les filles et les garçons sont exploités sexuellement, ou utilisés comme main-d’œuvre bon marché ou comme soldats, certains sont mis en adoption ou contraints de commettre des vols, de mendier ou de vendre de la drogue – et d’autres choses inacceptables.

Regardez le clip ci-dessous pour en savoir plus sur l’incident terrifiant :

Partagez cet article pour aider à diffuser cette information importante, et pour rendre hommage à Shelia et à tous les autres agents de bord qui travaillent activement pour prévenir la traite d’êtres humains !
.
Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *