Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Elle fait ce que sa mère lui dit de faire et ses derniers mots nous bouleversent. Encore un témoignage brutal sur l’alcool au volant

Conduire en état d’ébriété ne signifie pas seulement que vous vous mettez en danger, cela signifie aussi que vous mettez les autres en danger.

C’est effrayant de voir que des accidents causés par l’alcool arrivent encore tous les jours.

Selon la Sécurité routière, plus de 1 000 personnes sont tuées chaque année dans des accidents liés à l’alcool.

Le texte qui suit a été écrit par une inconnue, mais nous donne à tous un rappel de ce qui peut se produire.

Ces mots sont bouleversants, mais si nous pouvons sauver une vie tout simplement en le partageant, cela en vaut la peine.

« Chère maman,

Je suis allée à la fête. Maman, je me souviens de ce que tu as dit. Tu m’avais dit de ne pas boire. Alors, j’ai bu une boisson sans alcool à la place.

Je me sentais fière de moi, maman. Tout comme tu me l’avais dit. Je n’ai pas bu avant de conduire, maman. Même si les autres ont dit que je devrais le faire.

Maman, je sais que j’ai pris la bonne décision. Je sais que tu as toujours raison. Maintenant, la fête se termine maman. Et tout le monde repart dans sa voiture.

Je suis montée dans ma voiture maman. Je savais que je rentrerais à la maison en un seul morceau. Grâce à la façon dont tu m’avais élevée. Tu voulais que je sois responsable et gentille.

Maman, j’ai commencé à conduire. Mais alors que je sortais sur la route, l’autre voiture est arrivée. Elle ne m’a pas vue maman. Elle m’a frappée de plein fouet.

Maman, je suis allongée sur le trottoir, j’entends le policier dire, « L’autre mec est ivre. » Maman, maintenant c’est moi qui vais payer.

Maman, je suis allongée sur le sol et je suis en train de mourir… J’aurais voulu que tu arrives rapidement. Comment est-ce que ça a pu m’arriver maman ? Ma vie a explosé comme un ballon.

Il y a du sang tout autour de moi maman. Et la majorité du sang m’appartient. Maman, j’entends l’ambulancier dire que je vais mourir bientôt.

Maman, je voulais juste de dire que je n’ai pas bu. Je le jure maman. C’était les autres, maman. Ils n’ont pas réfléchi.

Pourquoi est-ce que les gens boivent, maman ? Ça peut ruiner une vie. Je ressens des douleurs aiguës maintenant. C’est comme des couteaux qui me transpercent.

Le mec qui a causé l’accident marche. Maman, je pense que c’est injuste. Je suis allongée par terre, en train de mourir, et tout ce qu’il fait c’est me fixer des yeux.

Maman, dis à mon frère de ne pas pleurer. Dis à papa d’être brave. Et maman, quand j’irais au paradis, écris « La petite fille adorée de son papa » sur ma pierre tombale.

Maman, quelqu’un aurait dû lui dire qu’il ne fallait pas boire et conduire. Si seulement quelqu’un lui avait dit maman, je serais toujours en vie.

Je n’arrive plus à respirer maman. J’ai très peur. Maman, ne pleure pas pour moi. Quand j’avais besoin de toi, tu étais toujours là.

Maman, j’ai une dernière question. Avant de dire au revoir.

Je n’ai pas bu avant de conduire. Pourquoi est-ce que c’est moi qui meurs ?

Newsner a une position très ferme en ce qui concerne la conduite en état d’ivresse. S’il vous plait, cliquez sur J’aime et partagez ce poème pour conscientiser les gens à ce sujet.

 
 

En savoir plus ...