Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

La police a retrouvé une femme de 32 ans morte dans un accident – ouvre son Facebook et réalise la terrible vérité

Courtney Ann Sanfort, 32 ans, avait pris sa Toyota Corolla rouge pour aller travailler un jour en avril 2014.

Soudain, la chanson à succès de Pharell William’s « Happy » est passée à la radio. Comme elle était de bonne humeur ce jour-là et aimait la chanson, elle a pris son cellulaire, a pris un selfie – et a envoyé la photo sur Facebook – écrivant à quel point la chanson l’avait rendu joyeuse.

© Facebook

« La chanson Happy m’a rendue heureuse ! », Courtney a écrit sous la photo qu’elle avait postée sur sa page Facebook.

Ce statut de Facebook allait être le dernier de Courtney.

C’est parce que quand elle a pris la photo et écrit le message, elle n’a pas arrêté sa voiture. Elle a tout fait pendant qu’elle était au volant.

Et pendant que les yeux de Courtney étaient rivés sur son téléphone, sa Toyota a commencé à tourner et à traverser la ligne au centre de la route – pour aller vers la circulation en sens inverse.

© Shareably

Courtney a percuté un poids lourd de dix tonnes à 65 kilomètres par heure. Sa voiture est partie sur la chaussée, percutant un arbre et la voiture a ensuite pris feu.

Elle est morte sur le coup, laissant derrière elle ses parents et deux frères.

Courtney avait une carrière très prometteuse dans la médecine, mais une simple décision affreuse lui a tout couté.

Après l’identification, sa famille et ses amis ont étaient interrogés par la police. C’est à ce moment qu’ils ont su qu’elle avait posté quelque chose sur Facebook à l’heure de l’accident.

En regardant bien, la police a vu que le poste sur Facebook avait ete publié quelques secondes avant l’accident fatal de Courtney.

© Shareably

« Le message sur Facebook a été publié à 8:33 a.m. On a reçu l’appel de l’accident a 8:34 a.m., » a dit le Lieutenant De High Point Police, Chris Weisner, à MyFox8.

© Shareably

La police a retrouvé le téléphone de Courtney sur la scène de l’accident. Le post de Facebook était toujours affiché sur l’écran : « La chanson Happy m’a rendue heureuse ! »

© Shareably

Quand la police a parlé aux médias de l’accident tragique, ils ont tout de suite avisé le public de l’importance de ne pas se servir de son téléphone en conduisant.

Regardez le bulletin d’informations à propos de l’incident tragique ci-dessous.

Si votre téléphone sonne et vous devez répondre il faut toujours, toujours s’arrêter de rouler, ensuite prendre l’appel. Et ne jamais utiliser Facebook ou autre chose sur votre téléphone en conduisant.

Partagez et aidez à rependre cette information vitale. Vous pouvez sauver une vie.

Publié par Newsner. Cliquez sur j’aime

 

En savoir plus ...