Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

9 habitudes que vous devez prendre avant qu’il ne soit trop tard si vous souhaitez éviter la démence ou l’Alzheimer

Tous ceux qui ont un proche qui souffre d’une forme de démence savent très bien à quel point cela peut grandement influer sur l’humeur générale.

La forme la plus commune de démence est l’Alzheimer, et malheureusement, il n’existe pas de traitement contre cette maladie.

Toutefois, saviez-vous que faire du sport trois fois par semaine réduit les chances de démence d’au moins 70 pour cent ?

Selon l’association Alzheimer, plus de 5 millions d’Américains vivent en souffrant d’Alzheimer.

Alors que certains médicaments peuvent atténuer les symptômes, il faut encore trouver une vraie cure.

Voici 9 conseils à appliquer afin de protéger votre cerveau de toute forme de démence :

1. Arrêtez la cigarette

Fumer nuit à de nombreuses parties de votre corps, incluant votre cerveau. Ces études menées ont démontré que les fumeurs avaient 45 pour cent plus de chances d’avoir l’Alzheimer comparé à un non-fumeur.

Voilà encore une autre raison pour vous de stopper la cigarette!

2. Augmentez votre consommation de vitamine B12

La Vitamine B peut vous protéger contre la démence. Selon une étude faite par des chercheurs d’une institution médicale de renom en Finlande, de forts indicateurs de Vitamine B12 peuvent réduire les risques d’Alzheimer chez les plus âgés.

Généralement, un grand nombre de personnes âgées souffrent de carence en vitamine B12 en tant que tel, donc il est encore plus important de considérer une consommation accrue de cette vitamine. De bonnes sources de vitamine B12 sont : les œufs, la viande, le poisson et tous les fruits de mer.

© Pixabay

3. Soyez plus actifs

Essayez de faire du sport régulièrement – cela ne fait pas que pomper votre cœur, cela stimule le sang partout dans votre corps. Pour éviter toute condition chronique, le mieux est de faire du sport soit environ une heure tous les jours.

C’est aussi envisageable de garder un œil sur votre tension artérielle en la vérifiant régulièrement. Si vous êtes adulte et avez un fort taux de cholestérol, vous serez automatiquement plus exposé aux risques de démence, selon un des chercheurs de l’institution finlandaise.

4. Augmentez votre consommation de Vitamine D

Il existe un lien étroit entre un manque de Vitamine D et la démence/ Alzheimer.

La chercheuse Miia Kivipelto partage au SVT Suédois : « En 2014, une étude américaine majeure a démontré qu’un sérieux déficit de vitamine D augmentait les risques d’avoir l’Alzheimer d’environ 125 pour cent. Je pense que la vitamine D est l’une des pièces du puzzle les plus importantes afin d’éviter l’Alzheimer.  »

Donc essayez de rester au soleil autant que possible, et pour les sombres journées d’hiver, peut-être pourriez-vous considérer des suppléments de Vitamine D ?

5. Buvez du café

Êtes-vous un buveur de café ? Parfait – car cela pourrait protéger votre cerveau.

Le café se trouve être un antioxydant très fort avec une forte teneur en magnésium. Cela veut dire qu’il peut réduire les risques d’Alzheimer d’environ 50 pour cent. Une étude faite en Italie en 2015 atteste qu’une tasse de café par jour peut faire toute la différence !

© Pixabay

6. Protégez votre tête

Il y a une corrélation entre le fait de vous cogner la tête assez lourdement et la démence.  Une étude faite en Amérique indique qu’un cas de traumatisme cérébral peut occasionner le développement de la maladie d’Alzheimer.

Dans ce cas, assurez-vous toujours d’avoir un casque quand vous êtes à moto, quand vous êtes à cheval ou quand vous faites du patinage sur glace ou skiez.

7. Réduisez votre consommation d’alcool

Le fait de boire trop d’alcool augmente les risques de démence.

Bien qu’il existe des études qui indiquent qu’un verre de vin par jour peut réduire les risques d’Alzheimer, une consommation d’alcool excessive peut avoir l’effet inverse.

8. Favorisez les calculs mentaux

L’esprit devrait être traité comme un muscle; il a besoin d’être maintenu en bonne santé grâce à des « exercices ».

Dans ce cas, il est important d’essayer et simuler le cerveau grâce à des activités comme la lecture ou faire les mots croisés. N’hésitez pas à tester de nouvelles choses – car quand vous essayez et vous apprenez quelque chose de nouveau, votre cerveau est calibré pour faire des efforts supplémentaires, qui en retour augmente ses fonctions.

Le savoir augmente l’activité cérébrale qui alors booste la mémoire.

© Pixabay

9. Assurez-vous de vous détendre et de vous reposer!

Récemment, des chercheurs n’ont pas cessé de voir un rapport direct entre le stress et la démence. Le stress cependant est quelque chose qui est mesuré différemment d’une personne à l’autre. C’est ce qui fait qu’il est difficile de pouvoir dire si cela affectera le développement d’Alzheimer.

Ce que nous savons par contre, c’est que le sommeil est très important pour notre cerveau. Un manque de sommeil peut mener directement à la démence selon le Swedish Stydy, les hommes ayant des troubles du sommeil sont encore plus à risque.

Tous ensemble, nous pouvons partager ce savoir et, avec un peu de chance, pourrons convaincre quelqu’un qui nous est cher de changer ses habitudes pour son bien.

Aidez en partageant cet article sur Facebook !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...