Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

La femme de Robin Williams révèle les 4 derniers mots de son mari avant sa mort

Robin Williams s’est suicidé il y a plus de trois ans.

Les fans du monde entier ont pleuré sa mort et beaucoup ont cru que la dépression et l’abus de drogue en étaient la cause.

Mais, en fait, il y avait autre chose derrière la mort de Robin Williams.

Dans sa première interview depuis le décès de son mari, la veuve de Robin, Susan Schneider Williams, a décidé de révéler la vérité sur ce qui a vraiment tué son mari.

YouTube

Dans la révélation déchirante ci-dessous, Susan se souvient des trois derniers mots que son mari lui a dit avant de partir.

Robin Williams avait longtemps lutté d’une forme de démence appelée démence à corps de Lewy avant de s’éteindre en août 2014.

Susan dit dans l’interview, « Lewy body dementia a tué Robin. C’est ce qui a pris sa vie. La dépression était la partie visible de l’iceberg… vraiment, le principal, plus que la dépression était l’anxiété. Et l’anxiété le submergeait. »

Les médecins avaient donné à Robin trois ans à vivre, et sa vie aurait été loin d’être une promenade de santé.

YouTube

Robin combattait la dépression, l’anxiété et la paranoïa avant sa mort.

Juste une semaine avant sa mort, Robin avait prévu de consulter un établissement pour les tests neurocognitifs.

Dans la vidéo, vous pouvez voir des larmes couler sur les joues de Susan en se souvenant de sa dernière conversation avec son mari.

Robin est entré dans la pièce et lui a demandé si elle voulait un massage des pieds.

YouTube

Mais Susan ne savait pas ce qui allait se passer et a refusé son offre.

Elle n’oubliera jamais son regard et ses yeux tristes.

Puis il est parti. Il est revenu deux fois dans la pièce et a dit: « Bonne nuit, mon amour, » et elle lui a répondu : « Bonne nuit, mon amour. »

C’étaient les derniers mots qu’ils ont échangés.

YouTube

L’anniversaire de sa mort sera toujours un jour triste. Mais il a probablement évité l’enfer qui l’attendait pendant les dernières étapes de sa maladie.

C’est toujours triste quand quelqu’un se tue. Mais parfois, je comprends pourquoi, même si je pense que les gens ne devraient jamais sauter ce pas. Il y a toujours de l’espoir, même quand la situation semble totalement désespérée.

Si vous ou une personne de votre entourage êtes déprimé ou suicidaire, contactez un médecin ou téléphonez sur le numéro local de prévention du suicide.

Partagez l’article avec vos amis sur Facebook si vous avez aussi aimé Robin Williams et tous ses personnages fous.

« Madame Doubtfire » était mon favori !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...