Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Commencez votre journée en mangeant une poignée d’airelles – votre corps remerciera plus tard

Vous n’avez probablement jamais entendu parler des airelles, sauf si vous êtes de Scandinavie ou si vous avez aperçu une bouteille de jus d’airelles ou même un pot de confiture d’airelles dans un magasin Ikea. Mais cette petite baie rouge pourrait bien être le prochain super fruit.

L’airelle est le petit cousin moins acide, plus petit et plus juteux de la canneberge, avec bien plus de vitamines et autres nutriments.

C’est vrai que nous avons beaucoup entendu parler de divers superfood ou aliments miracles au cours des années, mais après avoir lu cet article, vous voudrez probablement mettre de côté vos baies d’açaï et de goji et vous prendrez une poignée d’airelles à la place.

© Newsner

La plupart des gens sont d’accord pour dire que les fruits, et surtout les baies, sont nutritifs, mais certaines baies sont plus nutritives que d’autres. Ces dernières années, les baies d’açaï et de goji sont devenues des superbaies et elles favoriseraient même la perte de poids. Mais ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que les airelles sont au moins aussi nutritives que ces baies – si ce n’est plus.

Une étude suédoise de 2014 montre que les airelles peuvent ralentir les effets d’une alimentation riche en gras.
L’étude a été menée par la chercheuse Karin Berger et l’étudiante en doctorat Lovisa Heyman à l’Antidiabetic Food Centre de l’université de Lund en Suède.

Tout d’abord, elles ont séparé des souris en deux groupes. Le premier groupe a été nourri avec un régime pauvre en gras et le 2e a eu droit à de la nourriture très grasse. Les chercheurs ont ensuite séparé les souris mangeant du gras en sous-catégories. Certaines ont eu droit à des airelles, d’autres à des myrtilles et d’autres de framboises, des groseilles, des mûres, des prunes, des cassis ou des baies d’açaï. Et un des groupes n’a pas reçu de baies du tout.
Au bout de trois mois, le groupe aux airelles a démontré les meilleurs résultats, et de loin. Elles n’avaient pas pris plus de poids que les souris ayant été nourries avec des aliments faibles en graisse, et leurs taux de sucre et d’insuline étaient les mêmes. En plus de cela, leur taux de cholestérol et de graisse dans le foie était plus bas que les souris qui avaient mangé des aliments gras sans aucune baie.

Les chercheurs ne savent pas encore pourquoi les airelles ont un effet aussi positif sur la santé, mais une théorie penche en faveur des polyphénols – les anti oxydants qui donnent aux airelles leur couleur rouge.

De combien d’airelles avez-vous besoin pour aider à contrôler votre poids ?

« Environ 20 % de l’alimentation des souris était composés d’airelles. Ce n’est pas réaliste pour des êtres humains d’en manger une telle quantité. Toutefois, le but n’est pas d’obtenir des effets aussi drastiques qu’avec les souris nourries au gras, mais plutôt de prévenir l’obésité et le diabète en complétant une alimentation plus normale avec des baies », dit Karin Berger.

Berger a également dévoilé que les chercheurs eux-mêmes mangeaient désormais plus d’airelles à la fois pour le petit déjeuner et en smoothies.

Je crois que je sais exactement ce que je veux maintenant… manger quelques airelles ! Partagez si vous pensez que plus de gens devraient connaitre cette superbaie !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *