Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Gemma a vaincu son trouble alimentaire – elle inspire maintenant des milliers de personnes grâce à son parcours

Malheureusement, les statistiques montrent que les troubles alimentaires touchent toujours beaucoup de femmes dans le monde entier. Le nombre exact de personnes affectées est inconnu, car de nombreuses personnes qui en souffrent ne cherchent pas d’aide et ne sont pas prises en compte par les statistiques.

Mais si vous êtes proche de quelqu’un qui souffre de trouble alimentaire, vous le réaliserez tôt ou tard. Et quand quelqu’un que vous aimez en souffre, ça peut être très difficile.

L’ado australienne Gemma Walker a souffert d’anorexie pendant plusieurs années. Ses parents regardaient, impuissants, le corps de leur fille, pris aux griffes de l’anorexie, flétrir jour après jour.

À un moment, les choses allaient tellement mal que chaque matin, Steve, le père de Gemma, se faufilait dans la chambre de sa fille pour s’assurer qu’elle respirait toujours.

« Certaines nuits, nous nous asseyions sur le sol près de son lit, juste pour être avec elle, nous ne pouvions faire rien d’autre, » dit Steve.

(Attention: images difficiles à regarder).

© Facebook/Chapoisat

Quand Gemma avait 14 ans, elle ne pesait que 28 kg. Ses parents, qui avaient depuis longtemps réalisé à quel point sa maladie était sérieuse, l’ont finalement emmené à l’hôpital.

Le diagnostic du docteur était clair : si son état ne changeait pas immédiatement, sa vie était menacée. Les docteurs ont même prédit qu’il ne lui restait que 48 heures à vivre.

© Facebook/RadioBioBio

« Je me sentais engourdie, les jours étaient tous les mêmes et je faisais un vœu chaque jour, j’espérais que j’allais mourir dans mon sommeil. Ma famille et moi étions prêtes à me laisser partir, » a dit Gemma au journal anglais le Daily Mail.

Mais les anges n’étaient pas prêts à reprendre Gemma. Au lieu de ça, elle est restée plusieurs semaines à l’hôpital.

Et il y aura plusieurs autres visites aux urgences durant les sept années durant lesquelles Gemma va se battre contre ses troubles alimentaires. Elle a même été admise en service psychiatrique deux fois.

© Facebook/Silvii Jd

Mais elle refusait toujours de manger.

Elle a essayé de duper les docteurs en cachant des poids dans ses vêtements quand elle devait monter sur le pèse-personne. Et bientôt, un autre symptôme classique d’anorexie s’est manifesté : Gemma a commencé à se taillader les poignets. Elle voulait mettre fin à sa vie.

© Instagram/gemswalker

Son père se souvient de ces années difficiles avec une profonde douleur :

« Sept ans c’est long quand vous devez regarder votre bébé souffrir, c’est long quand votre enfant est indifférente, qu’elle n’a pas de voix, pas de personnalité – juste une obsession de contrôle mortelle, » dit-il.

Mais finalement, quelque chose s’est passé.

Gemma a recommencé à manger, mais il est vite apparent qu’elle a opté pour l’opposé extrême. Elle a commencé à se goinfrer. Elle consommait parfois 6,500 calories en juste 20 minutes, puis elle se faisait vomir.

Elle est passée de l’anorexie à la boulimie.

Anorexic one day, bulimic 6 months later. I've had a lot of girls asking me how I put on weight & how I got better. My recovery wasn't like most imagine – eat a bit more, put on a little weight and get to a "healthy" weight. My recovery was very traumatic & extremely dangerous. I would eat until unconsciousness & throw up until I bled. I was found in the McDonalds carpark unconscious & taken by ambulance. If only people knew. I was SO ashamed, angry & hated myself for "throwing away all my hard work". What is important to realise is that I was equally as sick in the second picture. My heart was under such pressure, my body swollen & heated and most importantly my mind was at an all time danger. I want those struggling to know that everyone's recovery is different & it's not always in your control. My body took over, it had been deprived & punished for 7 years, it got a taste of food & said NO MORE ! Sometimes you can't plan your recovery, so just hold on & fight hard because soon health takes over. Health wants to win in the end & you too want health deep down ? #anorexia #depression #anorexiakills #bulimia #eatingdisorders #fightingeatingdisorders #recovery #mentalillness #eatingdisordersruinlives #iammorethan #health #love

A post shared by Gemma Walker ? (@gemswalker) on

« Mon rétablissement était très traumatisant, » a-t-elle dit.

Au début, les gens pensaient que Gemma allait mieux, car elle avait pris un peu de poids et semblait être en meilleure santé.

Mais sa boulimie a duré presque 18 mois. Gemma est passée des restrictions strictes et obsessionnelles à une totale perte de contrôle.

© Facebook/Programa Mulheres Que Brilham Nas Mãos De Deus

Durant cette période, son poids a triplé. Mais lentement, avec l’aide de ses proches, elle a réussi à retrouver une vie saine.

Dès le début, le père de Gemma avait suggéré qu’elle écrive une lettre d’adieu à son anorexie.

Pendant six ans, la lettre de Gemma est restée dans un tiroir, jusqu’à ce qu’elle soit enfin prête à lâcher prise.

En plus de l’énorme soutien qu’elle a eu de sa famille, Gemma attribue sa guérison à son petit ami. Elle dit qu’il l’a soutenu du début à la fin :

« Mon partenaire m’a apporté un soutien incroyable et honnêtement, il est la raison pour laquelle je suis toujours en vie, » dit-elle.

It's raining, so always a good reason to smile ?

A post shared by Gemma Walker ? (@gemswalker) on

Gemma a retrouvé le gout de vivre et dit que la maladie est maintenant de l’histoire ancienne. Elle est enfin sur la route qui la mènera à une vie plus saine.

« Je n’ai jamais été aussi heureuse, c’est un sentiment tellement merveilleux, irréel, » dit-elle.

Our favourite meal ?

A post shared by Gemma Walker ? (@gemswalker) on

Pour célébrer les six premiers mois de sa nouvelle vie, elle a posté des images d’elle en ligne afin de révéler son incroyable transformation.

C’est une formidable façon de renforcer son assurance, mais aussi de montrer à ceux et celles qui sont dans une situation similaire qu’il y a toujours une façon de s’en sortir.

Needed something to brighten my day. Not everyday is easy ✖️

A post shared by Gemma Walker ? (@gemswalker) on

Gemma a aussi lancé sa propre marque de soin de la peau. Avec l’énergie qu’elle a maintenant, Gemma a découvert qu’elle voulait lancer sa propre entreprise et elle espère faire carrière dans l’industrie cosmétique.

Bravo, Gemma !

© Facebook/Programa Mulheres Que Brilham Nas Mãos De Deus

Rien qu’en regardant les photos avant-après, vous voyez la dure bataille que Gemma a dû mener.

C’est terrible que les choses soient allées aussi loin, mais son histoire nous montre que nous pouvons tous trouver en nous la détermination nécessaire pour changer les choses.

Maintenant, Gemma est une inspiration pour ceux qui se battent toujours contre les troubles alimentaires – et elle assume ce rôle avec fierté.

Partagez l’histoire de Gemma si vous pensez aussi que son histoire est inspirante et mérite d’être connue de tous.