Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un mari écrit une lettre émouvante pour rendre hommage au travail incroyable des infirmières à travers le monde

Bobby Wesson vit avec sa femme Rayena et leur jeune fils à Gardendale, États-Unis. Rayena n’est pas seulement une mère qui s’occupe d’un jeune enfant, elle est également une infirmière en soins de traumatologie. Bobby sait que Rayena est fière d’aller travailler tous les jours pour aider à sauver des gens, mais elle est aussi épuisée quand elle rentre à la maison.

Cela se voit particulièrement après de longues et difficiles nuits passées à l’hôpital. Un jour, alors qu’il entrait dans sa chambre, il a trouvé sa femme faisant une sieste avec leur fils, juste avant qu’elle ne reprenne le travail. Elle avait les bras autour de leur fils. Bobby ne pouvait plus retenir ses mots.

Encore et encore, vous entendez parler des mères — et des femmes en général — qui sentent que les hommes n’apprécient pas suffisamment tous leurs efforts. Mais Bobby n’en fait clairement pas partie. Lisez son message Facebook incroyablement émouvant qu’il a écrit.

« Elle, c’est ma femme qui fait une sieste. Dans une heure, elle se réveillera, mettra sa blouse et se préparera pour le travail.

Les outils et les choses dont elle a besoin pour effectuer son travail seront rassemblés et vérifiés méticuleusement. Ses cheveux et le maquillage seront faits rapidement. Elle se plaindra d’avoir l’air affreux. Et moi, j’insisterai que je ne suis pas d’accord, et lui donnerai une tasse de café.

Elle ira sur le divan s’asseoir avec les jambes croisées sous elle en essayant de boire son café tout en jouant gaiement avec le bambin qui rampe sur elle.

Occasionnellement, elle regardera dans le vide pendant que nous parlerons ; en s’endurcissant silencieusement pour la garde à venir. Elle pense que je ne le remarque pas.

Elle ira embrasser le bébé, puis m’embrassera et elle partira prendre soin des gens qui ont passé le pire jour de leur vie. Accidents de voiture, blessures par balle, explosions, brûlures et fractures – professionnels, pauvres, pasteurs, toxicomanes et prostituées – mères, pères, fils, filles et familles – peu importe qui vous êtes ou ce qui vous est arrivé.

Elle prendra soin de vous.

Elle reviendra à la maison 14 heures plus tard et enlèvera ses chaussures qui ont pataugé dans le sang, la bile, les larmes. Enfin, elle laissera à l’extérieur ces chaussures qui lui brûlent douloureusement les pieds.

Parfois, elle ne veut pas en parler. D’autres fois, elle a hâte d’en parler.

Parfois, elle va rire jusqu’à ce qu’elle pleure et parfois elle va juste pleurer – mais indépendamment de tout ceci, elle sera à l’heure pour son prochain quart de travail.

Ma femme est infirmière. Ma femme est un héros. »

This is my wife taking a nap. In an hour she will wake up, put on her scrubs and get ready for work. The tools and…

Posted by Bobby Wesson on Saturday, 7 November 2015

Si tout le monde pouvait montrer autant d’amour, de fierté et de respect pour leurs bien-aimés, je pense que le monde serait meilleur. Les infirmières méritent certainement toutes les louanges du monde, pour l’incroyablement dur labeur, le travail dans des circonstances difficiles et souvent pour de petits salaires.

Veuillez cliquer sur J’aime et partagez la belle lettre de ce mari à sa femme si vous êtes d’accord !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...