Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Cet ours polaire affamé nous rappelle que c’est urgent de nous soucier de notre planète

Nous avons tous entendu des discussions tournant autour du réchauffement climatique et l’effet que nous les humains avons sur notre planète.

Mais combien d’entre nous ont vu les dommages de nos propres yeux ?

Lorsque le photographe Paul Nicklen et les réalisateurs de Sea Legacy, une organisation qui œuvre pour la préservation de la mer, sont arrivés à l’île de Baffin un jour d’été, ils ont été confrontés à un spectacle épouvantable.

Un ours polaire mourait de faim juste devant eux.

YouTube

Paul a grandi au Canada et, au cours de sa carrière de biologiste et de photographe animalier, il a rencontré 3000 ours polaires sauvages. Mais les images qui ont été publiées le 5 décembre de cette année n’étaient pas très rassurantes.

« Nous étions là, filmant, avec des larmes ruisselant sur nos joues, » a déclaré Paul au National Geographic.

La vidéo montre un ours polaire à la recherche de nourriture. Il avait de la fourrure ça et là, ses pattes arrière ne fonctionnent plus, et il se traine sur le sol en utilisant ses pattes de devant.

Il cherche de la nourriture dans une poubelle à proximité dans l’espoir qu’un pêcheur y ait laissé des miettes.
Mais il n’y a rien dans les boîtes et l’ours polaire s’effondre.

Beaucoup de gens ont demandé à Paul pourquoi il n’a rien fait quand il a vu souffrir l’ours.

« Bien sûr, cela m’a traversé l’esprit, » a déclaré Paul à National Geographic. « Mais ce n’est pas comme si je me promenais avec un pistolet tranquillisant ou 400 livres de viande de phoque. »

Youtube

Et même s’il avait eu le nécessaire, cela aurait seulement prolongé la souffrance de l’ours polaire. Qui plus est, il est illégal de nourrir les animaux sauvages au Canada.

Paul dit qu’il a filmé la mort de l’ours polaire parce qu’il ne voulait pas qu’il soit mort en vain.

Ces images de l’ours luttant contre la mort sont extrêmement fortes. Je ne pense pas que quiconque verrait ce film puisse ne pas être affecté par cette injustice. Et le pire – nous sommes les coupables.

Paul espère que cette histoire poussera les gens à réagir, afin que plus de gens comprennent les conséquences du réchauffement climatique.

Les ours polaires sont les premiers à être affectés par la hausse de températures et la fonte des glaces.

YouTube

Quand il n’y a pas de glace, ils ne peuvent pas trouver de phoques, donc pas de nourriture.

Dès 2002, la World Wildlife Foundation a tiré la sonnette d’alarme sur le fait que les ours polaires qui étaient menacés d’extinction et que de nombreux ours polaires montraient des signes de famine.

Aujourd’hui, 15 ans plus tard, la situation ne semble pas s’être améliorée. La fonte des glaces signifie que l’avenir est très sombre pour les ours polaires.

Si nous ne faisons pas quelque chose maintenant, ils seront bientôt éteints, rapporte l’U.S. Geological Survey.

Vous pouvez voir les images que Paul a prises ci-dessous. AVERTISSEMENT : Images graphiques

S’il vous plaît, aidez-nous à partager ce film afin de montrer à tous à quel point cette situation est alarmante. Ensemble nous pouvons faire la différence !

Publié par The Animal Bible. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...