« La vie de ce chat est préférable à la vôtre », déclare une femme qui a dû faire face à des représailles pour avoir fait tatouer son chat

« Le tatouage a été fait sur la couche supérieure de la peau. Seulement 1 à 2 millimètres, il n’a ressenti aucune douleur », explique la maîtresse du chat.

https://www.facebook.com/sharer.php?u=https://explore.newsner.com/cat-tattoo-abuse-elena-iwanickaya-instagram-animal-rights-group-ukraine

Il y a un chat Sphinx en Ukraine qui vit une vie de luxe, se régale d’huîtres fraîches et est ridiculement gâté par sa maîtresse, Elena Iwanickaya. Mais ce qui a rendu le chat célèbre sur internet n’est pas son style de vie luxueux; c’est le tatouage d’un Dieu égyptien encré sur sa poitrine qui a attiré l’attention du monde entier.

Certains ont pensé qu’il s’agissait d’une maltraitance envers l’animal en voyant les photos du chat, nommé Yasha, partagées par Elena, une fanatique de fitness et une adepte des réseaux sociaux, selon The Sun. Elena s’est fait fustiger en ligne pour avoir récemment partagé une photo de Yasha qui montrait le tatouage d’un Anubis ailé sur sa poitrine.

Qualifiant cela d' »abus extrême », les amoureux des animaux disent qu’Elena « a besoin de se faire soigner » pour ce qu’elle fait subir à son chat.
En 2017, Elena a provoqué une grande indignation en partageant des photos de Yasha immobilisé tandis que le tatoueur faisait le tatouage de la peau du chat, a rapporté le quotidien The Sun.

« Vous ne pouvez pas torturer ceux qui sont plus faibles que vous, ce n’est pas un jouet, c’est un être vivant », a déclaré un internaute indigné, tatakuksa. Une autre internaute, Inna Milovanova, a déclaré qu’il « serait plus judicieux de se tatouer le front avec la mention « idiot » et de se briser le doigt pour avoir torturé un animal sans défense, le pauvre chaton ».

À l’époque, UAnimals, le plus grand groupe ukrainien de lutte pour les droits des animaux, avait déclaré: « La propriétaire du chat a trouvé amusant de faire tatouer son chat de compagnie. Malheureusement, le chat a passé les pires heures de sa vie. C’est même impossible de regarder ces photos ! »

Pris au dépourvu par le retentissement qu’elle a suscité, Elena a maintenu sa décision et a affirmé que Yasha n’avait subi aucun préjudice.
« La vie de ce chat est meilleure que la vôtre. C’est peut-être une catastrophe pour vous, mais il se sent très bien », a déclaré Elena, qui est suivie par plus de 72 000 personnes sur Instagram.

« Il n’a pas été castré et il ne le sera jamais, ce serait une véritable cruauté », a poursuivi Elena. « J’ai vérifié avec le vétérinaire avant de lui faire un tatouage et il était d’accord. Un vétérinaire était présent pendant la réalisation du tatouage, donc tout était sous contrôle ».

La femme, qui se dit athlète de fitness, a ajouté : « Le chat est traité avec amour et attention… il est très intelligent et profite de sa vie heureuse. Le tatouage a été fait sur la couche supérieure de la peau. Seulement 1 à 2 millimètres, il n’a ressenti aucune douleur. Juste après l’intervention, il s’est comporté normalement et a repris sa routine habituelle ».

Vous pouvez désormais nous suivre sur Instagram pour découvrir d’autres contenus formidables, des photos et des vidéos.