Les protecteurs de la vie sauvage portent des rayures pour incarner la « mère » d’un bébé zèbre orphelin

Les réserves animalières font un travail remarquable et considérable en prenant soin des animaux sauvages qui ne peuvent pas s’occuper d’eux-mêmes. Beaucoup d’entre eux sont orphelins, et les travailleurs doivent intervenir et pratiquement devenir leur mère.

Récemment, un sanctuaire a trouvé une idée originale pour donner à ce pauvre bébé zèbre l’impression qu’il avait une vraie famille.

Au début de cette année en Afrique, un poulain zèbre et sa mère ont été traqués et chassés par un lion. Malheureusement, le lion a capturé la mère, mais son bébé a pu s’enfuir, trouvant refuge auprès d’un groupe de gardiens de chèvres qui passaient par là.

Les éleveurs ont emmené le zèbre, effrayé et récemment devenu orphelin, dans leur ranch, lui offrant nourriture et abri.

Le zèbre a été baptisé Diria, comme le ranch qui l’a secouru, et il a ensuite été confié au Sheldrick Wildlife Trust, à Nairobi, au Kenya.

Il était primordial de lui prodiguer les soins et l’attention que la mère du zèbre aurait dû lui apporter à son jeune âge. Le personnel a nourri Diria et lui a tenu compagnie.

Mais ils ont aussi utilisé une méthode intéressante pour gagner la confiance du zèbre et le faire se sentir chez lui: ils ont porté des ensembles de rayures zébrées!

Cela semble insolite, mais la méthode est basée sur le comportement véritable d’un zèbre et a fait ses preuves dans des cas précédents.

« Les poulains zèbres ont une empreinte du motif rayé de leur mère et le manteau permet à Diria de s’en imprégner comme la nature l’a voulu, sans qu’il ne s’attache trop à un individu », a expliqué le refuge sur Facebook.

« Une technique que nous avons employée avec succès au fil des ans avec d’autres zèbres secourus, qui vivent maintenant à l’état sauvage ».

Il y a quatre gardiens qui portent chacun les mêmes rayures, faisant ainsi croire au zèbre qu’ils sont tous une seule mère.

« Une équipe de soignants peut fournir à Diria les soins spécialisés dont il a besoin 24h/24 et 7j/7 pour lui donner les meilleures chances de survie », a déclaré Amie, représentante de Sheldrick Wildlife, à Bored Panda.

Le plan fonctionne: le poulain aime manifestement ses soignants.

« Diria est incroyablement affectueux avec les personnes qui s’occupent de lui et, peut-être à l’exception de son lait, il n’aime rien de plus que de se blottir contre elles pendant qu’ils le caressent gentiment », a écrit le sauveteur.

C’est incroyable de voir comment les réserves naturelles trouvent des moyens astucieux pour aider leurs animaux. Nous espérons que Diria continuera à recevoir toute l’aide dont il a besoin et qu’il pourra un jour retourner dans la nature!

Partagez cette histoire incroyable!