Une ‘chasseuse de trophées’ pose devant une girafe noire qu’elle vient de tuer – ce qui provoque une vive réaction sur les médias sociaux

Dans le monde entier, les défenseurs des droits des animaux s’efforcent de mettre fin à la chasse aux trophées, où les gens paient pour chasser la faune sauvage, uniquement pour le sport.

Malgré les organisations qui luttent pour que cela cesse et le public qui est définitivement contre, cela se produit toujours.

En Afrique du Sud, l’un des pays où ce type de chasse est encore légal, plus l’animal tué est grand ou exotique, plus l’honneur est grand.

Une femme du Kentucky a posé devant une girafe noire qu’elle venait de tuer. Elle a posté les images sur les médias sociaux, mais elle n’avait aucune idée de la fureur que cela provoquerait.

Les images ont été affichées par une femme du Kentucky identifiée comme étant Tess Thompson Talley et qui se tenait fièrement devant une girafe morte avec la légende : « Les prières pour ma chasse de rêve se sont réalisées aujourd’hui !

« J’ai repéré cette rare girafe noire et je l’ai suivie pendant un bon moment. Je savais que c’était la bonne. Il avait plus de 18 ans, 4000 livres (1800 kilos), et nous avons eu la chance d’avoir 2000 livres (907 kilos) de viande. »

Selon un rapport du Guardian, environ 1,7 million de « trophées » d’animaux ont été exportés à travers les frontières par les chasseurs au cours de la dernière décennie. Au moins 200 000 d’entre eux proviennent d’espèces en voie de disparition.

Les images qui ont déclenché la fureur

Actuellement, ce type de chasse est autorisé en Afrique du Sud, ainsi qu’en Namibie, en Zambie et au Zimbabwe.

Après qu’un média local en Afrique ait partagé le poste avec sa propre description, il s’est rapidement répandu à travers le monde.

« Un sauvage blanc américain qui est en partie un Néandertalien vient en Afrique et abat une girafe noire très rare grâce à la stupidité de l’Afrique du Sud « , peut-on lire dans le tweet de juin 2018, posté par Africa Digest.

« Elle s’appelle Tess Thompson Talley. Partagez, s’il vous plaît. »

Le tweet a provoqué la rage des amoureux des animaux, des activistes et des célébrités comme Debra Messing, la vedette de  » Will and Grace « , et le comédien et acteur Ricky Gervais.

L’écrivain et vedette de  » The Office  » Gervais a twitté que  » les girafes sont maintenant sur la  » liste rouge  » des animaux en danger en raison d’un déclin de 40% au cours des 25 dernières années. Elles pourraient disparaître. Parties pour toujours. »

Que pensez-vous de ce qu’on appelle la  » chasse aux trophées  » ?

N’hésitez pas à nous faire part de votre opinion sur notre page Facebook et à faire part de cette histoire à vos amis et à votre famille.