Une lionne de 14 mois souffre d’un dégriffage « agonisant » pour que les visiteurs du zoo puissent jouer avec elle

Il y a des milliers de zoos dont l’objectif premier est la conservation. En gardant les espèces menacées dans un environnement sûr et confortable, vous pouvez encourager un programme de reproduction réussi.

Je n’ai jamais été à l’aise de dévisager les animaux dans des espaces clos, mais je comprends que l’argent que les visiteurs du zoo génèrent aide certaines espèces à survivre. Le personnel de ces zoos a à cœur les intérêts des animaux.

Mais il y a des propriétaires de zoo qui n’ont pas à cœur les intérêts des animaux.

Un zoo en Palestine a déclenché l’indignation après qu’ils aient dégriffé une de leurs lionnes pour que les visiteurs puissent « jouer » avec elle.

C’est arrivé au zoo de Rafah, dans la bande de Gaza, en Palestine.

Le lion, appelé Falestine, a été anesthésié tout au long de son épreuve, mais les experts en animaux ont dit que ce serait quand même douloureux.

L’intervention a été effectuée il y a deux semaines et quelques jours plus tard, ses griffes ont été de nouveau coupées.

Bien que la lionne adolescente ait encore toutes ses dents, le propriétaire du zoo, Muhammed Jumaa, estime que Falestine devrait être assez docile pour « jouer » avec les visiteurs du parc.

« J’essaie de réduire l’agressivité de la lionne pour qu’elle soit amicale avec les visiteurs « , dit le propriétaire Mohammed, selon le Daily Mail.

Lioness Falestine has her head pushed down into the dirt as she lies helplessly in the Gaza strip, far from her natural habitat.

Posted by World Heritage Species on Thursday, 14 February 2019

 

Il n’y a pas d’hôpital pour animaux à Gaza et l’opération, qui a été décrite comme « horrible et angoissante » pour la lionne, s’est déroulée au zoo.

Mohammed a affirmé que la procédure était indolore et qu’il voulait juste apporter « sourires et bonheur » aux enfants.

‘Mort de froid’

Mais l’association caritative Four Paws n’est pas d’accord en disant que faire cela à un lion équivaut à amputer les doigts d’un humain jusqu’à l’articulation.

Le lion va maintenant perdre ses fonctions vitales et sa dextérité, a déclaré un porte-parole de l’association caritative, selon l’article du Daily Mail.

Selon l’association, le zoo abrite une cinquantaine d’animaux et quatre lions nouveau-nés y sont récemment morts de froid.

Palestinian zoo workers hold up the young lioness called Falestine at the Rafah Zoo in the southern Gaza Strip on Tuesday, February 12, 2019.

Posted by World Heritage Species on Thursday, 14 February 2019

Je ne comprends pas comment on peut faire ça à un animal et penser que c’est bon. Il est clair qu’une telle procédure n’est pas naturelle, pour ne pas dire douloureuse, pour le lion.

Partagez si vous êtes d’accord !