Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un couple adopte deux enfants – puis elle tombe enceinte de jumeaux et ont une surprise inattendue

Nous sommes en 2017, mais beaucoup de gens ont encore l’esprit étroit et trop simpliste concernant ce à quoi une famille devrait ressembler.

Aaron et Rachel Halbert ne connaissent que trop ces préjugés.

Les Halberts ont d’abord adopté deux enfants. Mais quand ils ont décidé d’agrandir leur famille, ils s’y sont pris d’une façon un peu plus inhabituelle.

Ils ont opté pour l’adoption d’embryons.

Et la couleur de peau n’était pas un obstacle. Ils ont visité une banque de dons d’embryons et ont trouvé des jumeaux qu’ils ont décidé d’adopter.

Mais leur histoire incroyable a bientôt pris un autre tournant auquel ils n’étaient pas préparés.

© Facebook/Aaron Halbert

Aaron et Rachel Halbert rêvaient depuis longtemps de devenir parents. Mais après plusieurs échecs, ils ont plutôt choisi d’adopter deux enfants, un garçon et une fille.

Malheureusement, cette décision a suscité de fortes réactions – simplement parce que les enfants étaient noirs.

« Nous savions, surtout dans le Sud, qu’un couple blanc avec des enfants noirs susciterait une myriade de réactions différentes. Il y aura toujours une vieille femme blanche de Walmart qui nous dévisageait avec dégoût, ou la mère afro-américaine qui nous regardait et secouait la tête, » a déclaré Aaron au Washington Post.

© Facebook/Aaron Halber

Mais Aaron et Rachel étaient heureux et fiers de leur petite famille.

Quand le couple a entendu parler de l’adoption d’embryons, ils savaient que c’était ce dont ils avaient besoin.

Rachel a implanté deux embryons afro-américains, qui étaient restés au congélateur pendant plus de 15 ans.

Le couple voulait que les nouveaux bébés « ressemblent » à leurs frères et soeurs.

« Ils étaient d’accord sur le fait que nos enfants soient de la même race et soutenaient la décision de sélectionner des embryons afro-américains, » écrit Aaron.

© Facebook/Aaron Halbert

Après six semaines, il était temps de prendre rendez-vous chez le médecin, qui vivait au Honduras, pour recevoir leurs minuscules embryons. Et quand ils sont arrivés, le couple a eu une surprise.

« Nous avons commencé à tout décrire à notre médecin en espagnol (le peu de mots qu’on connaisse en espagnol). Il nous a demandé à maintes reprises si nous étions sûrs que nous avions transféré deux embryons.

Mais, bien sûr, nous le sommes, lui avons-nous dit. »

Le couple a découvert alors à leur grand étonnement qu’un des embryons s’était divisé en deux dans l’utérus de Rachel. Elle était en effet enceinte – non seulement de jumeaux, mais de triplés !

© Facebook/Aaron Halbert

L’accouchement s’est bien déroulé et bientôt Aaron et Rachel étaient non seulement les parents de deux enfants, mais de cinq beaux jeunes enfants noirs.

« Cela a été réconfortant de voir que presque tous nos amis et nos familles soutiennent inconditionnellement notre famille et la façon inhabituelle dont nous l’avons bâtie. Nous nous disons que c’est notre rêve que nous vivons. Un rêve qui ne ressemble peut-être pas à la famille moyenne, mais un rêve que nous sommes heureux de voir se réaliser surtout par rapport à l’histoire de notre pays, » explique Aaron.

© Facebook/Aaron Halber

« J’étais fier pendant cette grossesse de regarder mon fils et ma fille, lui avec son teint brun foncé et elle avec les cheveux bouclés et la peau légèrement bronzée, embrasser le ventre arrondi de ma femme blanche. Tous les soirs, ils disaient bonsoir à ces trois petites filles qui grandissaient dans son ventre, et maintenant ils peuvent enfin directement souhaiter à leurs petites soeurs de faire de beaux rêves. »

Ne sont-elles pas adorables ?

© Facebook

Aaron dépeint magnifiquement sa famille :

« Je me souviens d’un ami qui a traversé le processus d’adoption en me disant qu’il avait toujours voulu que sa famille ressemble aux Nations Unies. Quand je regarde ma famille qui s’agrandit, je préfère voir plus grand, en osant espérer que l’image de notre famille soit un petit rappel du paradis. »

Ci-dessous, vous pouvez en apprendre plus sur le parcours très spécial des Halberts :

L’amour pour ses enfants est toujours plus important que l’ADN, la peau ou même le sang !

Partagez l’histoire des Halberts si vous êtes d’accord que tous les gens sont égaux et que tous les parents ont le droit de former leur propre famille sans se préoccuper des préjugés.

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...