Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un couple aisé se moque d’une mère pauvre dans une boutique, une femme prend une décision courageuse

A juger quelqu’un sur la base d’un coup d’œil peut coûter cher, ou du moins devenir une histoire très embarrassante. C’est ce qu’un couple a expérimenté dans cette histoire.

Dans un magasin américain, un couple a observé une femme entourée par 5 enfants, chacun différents les uns des autres. Ils ont pris pour acquis que ces enfants avaient des pères différents et ont commencé à juger de manière condescendante la mère. En exprimant par exemple qu’elle ne pouvait pas habiller ses enfants correctement ou qu’elle gaspillait l’argent des contribuables.

Une autre femme dans la file d’attente, Lindsay Rae, a entendu comme ils parlaient mal de la mère. Elle se doutait que la femme devait être en difficulté pour obtenir des manteaux chauds et des chaussures pour tous ces enfants, elle a alors décidé d’agir.

Beaucoup de familles d’accueil sont accusées d’exploiter les aides de l’Etat en usant de l’argent pour les enfants placés mais il est important de rappeler combien eux-mêmes se dévouent pour créer un avenir serein pour ces enfants dans le besoin. Cette histoire secoue mais heureusement, il a un happy end.

Lindsey Rae a donc pu voir comment ce couple se moquait d’une mère seule et elle a publié l’histoire sur Facebook où elle a été ensuite partagé plus de 277 000 fois. Voici ses mots:

« IMPORTANT: hier soir, dans la file d’attente du supermarché, des personnes insensibles se sont moqués d’une femme juste devant moi. Elle était accompagnée de cinq enfants aux allures différentes, ce qui ne me semblait pas étrange, et que je n’avais de toute façon pas remarqué jusqu’à ce qu’ils ne le soulignent. Donc pendant que j’étais occupé à essayer d’occuper mes propres enfants, j’entends derrière moi des gens qui commencent à murmurer des choses comme:

« Combien de pères penses-tu qu’ils ont?», «Elle ne peut même pas habiller ses enfants pour la saison », « Attends juste qu’elle sorte ses bons alimentaires »…

Lindsey continue ainsi en décrivant les enfants : « Ils étaient cinq, deux avaient les mêmes cheveux et portaient des manteaux chauds et des chaussures. Les trois autres avaient des cheveux noirs, des yeux sombres et portaient des shorts et des tongs. » Tout comme le couple le pensait, la mère a pris sur des bons alimentaires ce qui les a fait soupirer : « Ainsi il en va de nos impôts »

La mère était confuse au moment de payer, c’est alors que Lindsey a choisi d’intervenir. « Je peux vous aider?» Ces situations sont tellement gênantes. Lindsey lui a montré comment payer et lui a donné un petit mot d’encouragement.

Elle a ensuite demandé si les enfants étaient adoptés ou si c’étaient les siens. « Je suis une mère d’accueil, a-t-elle précisé, c’est la première fois que j’utilise ces bons. Trois des enfants sont arrivés il y a trois jours et resteront avec nous pendant un certain temps. Ils nous ont donné de la nourriture, mais les enfants ont besoin de vêtements et la bourse n’a pas encore était versée» a répondu la mère.

Après que la famille se soit éloignée, Lindsey se tourna vers le couple moqueur et leur dit:

« Ces enfants? Il y a quelques jours, ils ont perdu le droit de vivre avec leurs parents ! Et les vêtements? C’est probablement les seuls vêtements qu’ils possèdent, ou tout au moins les seuls vêtements qu’ils ont pu prendre avec eux. Cette femme? Elle a ouvert sa maison pour ces enfants. Des enfants qui avaient besoin d’un endroit sûr lorsque leur maison ne l’était plus. Alors un coup de main à une mère de deux enfants qui maintenant a trois nouvelles bouches à nourrir avec des bons alimentaires ! Il n’y a pas assez de femmes comme celle-ci dans le monde ! »

Lindsey était tellement bouleversée qu’elle a continué:

« Et même si tous ces enfants étaient les siens, s’ils avaient plusieurs pères vivant avec des bons d’alimentation et après ? Aucun enfant ne mérite de geler ou d’avoir faim. Je suis un désolé de votre comportement? Navrant, vraiment navrant. »

Le couple s’est tut et offensé par les regards ont du changé de caisse. Quand Lindsey a payé ses courses, elle a eu droit à l’éloge du personnel du magasin : « Ce que vous venez de dire c’est impressionnant » a déclaré un caissier.

Ici vous pourrez lire l’histoire de Lindsey avec ses propres mots:

WARNING; Insensitive people at the Walmart rant ahead. Last night I found myself sandwiched in line waiting to check…

تم نشره بواسطة ‏‎Lindsay Rae‎‏ في 5 نوفمبر، 2013

Ce que Lindsey a dit au couple est simplement de se rendre compte de leurs propos et de ne pas juger les gens à l’aune de leur apparence car on peut se tromper et blesser profondément une personne.

Partagez volontiers cette histoire sur l’importance de connaitre la situation de quelqu’un avant de le juger.

 

En savoir plus ...