Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une femme enceinte filme sa première échographie – puis le médecin lui ordonne d’arrêter immédiatement

Lorsque Jessica Capitani est allée à l’hôpital pour sa première échographie, elle débordait de joie.

Comme beaucoup d’autres futurs parents, elle était curieuse et fascinée par le petit humain qui grandissait dans son ventre.

« Je pensais que l’échographie de ce jour était juste pour découvrir le sexe de mon bébé. J’étais tellement naïve et je ne réalisais pas aux autres choses pour lesquelles les échographies sont réellement faites, » raconte Jessica à Little Things.

Jessica a posé avec son mari, Frank, pour les photos d’échographie. Pleins de joie, ils ont tout filmé avec une caméra VHS.

« Nous avons vu l’anatomie masculine sur l’écran à l’échographie. Nous ne pouvions pas attendre pour l’annoncer à tous les membres de la famille, » se souvient Jessica.

Mais quelques secondes plus tard, leur bonheur volait en morceaux.

Parce que juste après avoir découvert le sexe du bébé, le docteur a pointé vers l’écran et a demandé à Jessica d’éteindre son appareil photo.

« Vous ne voulez probablement pas filmer ça, » a averti le docteur de Jessica.

Son coeur s’est presque arrêté en comprenant pourquoi.

© Youtube/PennStateHersey

Ils ont vite découvert que le fils de Jessica avait une foule de complications.

La plupart ne mettaient pas sa vie en danger – mais d’autres étaient préoccupantes.

Le médecin a expliqué que le petit garçon naîtra avec le syndrome de Down, du fluide dans le cerveau et des problèmes cardiaques.

© Youtube/PennStateHersey

Pendant longtemps, les médecins ne savaient pas si le fils de Jessica et Frank survivrait à la naissance. On a demandé à Jessica si elle voulait mettre fin à la grossesse.

Mais malgré les avertissements des médecins et d’amis préoccupés, Jessica a choisi de ne pas interrompre la grossesse.

L’accouchement s’est déroulé sans complications et la famille n’a jamais perdu espoir que leur garçon miracle s’en sortirait.

Leur fils Caden est né en 1995 – Jessica avait déjà choisi son nom. Son nom signifie « esprit combatif » en gaélique et était un nom approprié pour le nouveau-né.

Parce que ce petit garçon était unique en son genre…

© Youtube/PennStateHersey

Peut-être que c’était l’espoir inébranlable de la famille qui a fait de Caden un garçon fort et en bonne santé. Il a dépassé, et de loin, toutes les attentes des médecins.

Personne ne croyait que le petit garçon vivrait une vie « normale », mais à maintes reprises, Caden a prouvé qu’ils avaient tort.

Aujourd’hui, Caden est un vrai rayon de soleil et il est toujours positif. Il répand de la joie et de l’énergie positive autour de lui.

Je suis si heureuse que la mère de Caden ait suivi son instinct et ait décidé de garder son enfant. Maintenant, c’est un garçon heureux et jovial qui éclaire la vie de tout le monde.

Partagez cette histoire incroyable si vous croyez aussi que chaque vie mérite une chance !

Publié par Newsner. Cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...