Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une femme prétend qu’elle a 5 bébés dans son ventre – puis, les médecins découvrent la supercherie à la naissance

Une des pires tragédies que quelqu’un pourrait vivre, c’est perdre un enfant avant qu’il ne naisse.

Après des mois d’attente, de préparation et de changements dans votre mode de vie afin de vous préparer à être parent, il est difficile de se remettre d’une nouvelle aussi dévastatrice.

Mais les parents dans cette histoire n’ont pas perdu leurs enfants à cause d’une fausse-couche ou d’une autre complication.

Au lieu de ça, la vérité était encore plus incompréhensible…

© Facebook

Paul, 35 ans, et Barbara, 37 ans, originaires de Montréal, Canada, se sont rencontrés sur le net en été 2013.

Ils ont rapidement entamé une histoire romantique, chose qui par la suite a pris de l’ampleur. Deux mois après leur premier rendez-vous, Barbara a annoncé qu’elle était enceinte.

Bien qu’ils n’étaient encore qu’au début de leur relation, Paul était tout excité à l’idée de devenir papa.

Au fil des semaines, Barbara a annoncé des nouvelles encore plus surprenantes.

Au départ, elle a dit à Paul qu’elle allait avoir des jumeaux, puis des triplets, puis des quadruplets et pour finir, des quintuplés !

Quand les amis et la famille de Paul ont appris cette incroyable nouvelle, ils étaient excités.

Comme ce serait difficile d’accueillir des quintuplés dans la famille à cause des contraintes financières, les proches de Paul ont aidé financièrement et ont aidé le couple à se procurer tout ce dont ils auraient besoin pour s’occuper d’une famille aussi grande.

Ils ont également créé une page Facebook où il était possible d’avoir les dernières informations sur la famille et la grossesse de Barbara. Ils ont reçu un soutien conséquent.

© Provided by Nyheter365

Autour de la 34e semaine, le moment était venu: Paul a conduit Barbara en urgence à l’hôpital de Sainte-Justine à Montréal pour l’accouchement.

Mais les médecins et les infirmières ont fait une découverte surprenante peu de temps après avoir ausculté la future maman.

Barbara n’était pas enceinte – et ne l’avait jamais été.

L’hôpital n’avait aucune trace des visites que Barbara affirmait avoir faites au cours de sa grossesse.

Il était alors clair que Barbara avait menti en tout point, allant même jusqu’à mentir au sujet du nombre d’enfants qu’elle attendait.

© Facebook

Paul confie au Daily Mail, « Elle m’a laissé choisir les noms. » Avant d’ajouter, « Même mes parents étaient déjà prêts à l’idée d’avoir des petits enfants. »

« J’ai tout perdu, c’était toute ma vie. »

Paul a mis un terme à leur relation sans demander à Barbara la moindre explication.

Les médecins ont pensé qu’il s’agissait d’une grossesse nerveuse, où les symptômes sont ceux d’une grossesse en l’absence de règles, et quelques femmes ont bien des nausées et leurs ventres commencent à grossir.

© Facebook

Les grossesses nerveuses (aussi appelées « fictives ») sont très rares et sont plus communément observées chez les femmes qui cherchent à s’affirmer personnellement, confie la psychiatre Suzie L. Levesque, au journal Toronto Sun.

« La femme semblait chercher tous les bénéfices, mais elle le faisait de façon inconsciente, » rajoute Mme Levesque. «Elle attirait toute l’attention sur elle. »

Il n’y a pas de médication pour les femmes qui souffrent de grossesse nerveuse. Les experts préconisent habituellement des thérapies.

Selon Paul, le ventre de Barbara a vraiment pris du volume, elle produisait du lait et il aurait assisté à la perte des eaux.

Selon la gynécologue Isabelle Girard, il y a sans doute d’autres explications pour ses symptômes.

« Une femme peut pousser son ventre vers l’avant, arrêter d’aller aux toilettes ou juste commencer à manger davantage, » confie Mme Girard.

La gynécologue est plutôt sceptique quant au fait qu’on affirme que Barbara produisait du lait.

« Cela pourrait être la conséquence d’une stimulation intense des mamelons, » explique-t-elle.

Pour ce qui est des allégations que Barbara ait perdu les eaux, la gynécologue suspecte qu’il est question d’incontinence urinaire tout simplement.

© Facebook

À cause de la nature unique de ce cas, Barbara a dû faire une évaluation psychologique pour déterminer si elle mentait, ou si elle avait d’autres problèmes.

Selon ce qu’écrit The Daily Mail, un des amis de Paul indique que Barbara avait déjà fait part d’une fausse grossesse en 2010

« Ce n’est pas la première fois qu’elle fait ça, » partage aussi un proche de Paul au Toronto Sun. « Mais très honnêtement, nous ne pensions pas qu’elle serait perturbée au point de le faire à nouveau. »

Vous parlez d’une nouvelle dévastatrice pour Paul ! Imaginez ce que c’est de se préparer à avoir cinq enfants un jour, et découvrir après qu’il n’y avait en fait aucun enfant.

Nous espérons que Paul et Barbara seront en mesure de se remettre de ces tristes évènements et de trouver le bonheur !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime.

 

En savoir plus ...