Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Garçon de 9 ans cancéreux dit « Je dois abandonner » – la réponse de son papa m’a émue aux larmes

Pour les parents, voir que votre enfant est malade c’est comme si vous receviez un coup de poing en pleine poitrine. Vous feriez tout ce que vous pouvez pour vous assurer que votre petit aille mieux le plus vite possible. Et c’est déjà assez difficile quand c’est une grippe ou un peu de fièvre. S’il y avait un moyen de prendre la douleur et la maladie de votre enfant pour vous l’infliger à vous-même, vous l’auriez fait.

L’idée que votre enfant puisse être malade au point de ne pas survivre est quelque chose qu’aucun parent ne voudrait imaginer.

Mais la vie peut être cruelle, et quand le fils de Bill Kohler est tombé malade, il était inévitable de parler de la mort.

Facebook/BillKohler

Ayden avait neuf ans quand il a appris qu’il était atteint d’une forme rare et agressive de cancer du cerveau appelé gliome infiltrant du tronc cérébral.

Selon la National Institute of Health des États-Unis, les enfants qui sont atteints de cette maladie meurent généralement en un an.

Facebook/BillKohler

Mais la mauvaise nouvelle ne s’arrêtait pas là. Ayden n’avait pas seulement une tumeur dans son tronc cérébral, il en avait deux.

Comme chaque parent l’aurait fait, Bill a tout essayé pour sauver son fils, mais rien n’aurait pu l’aider.

Facebook/BillKohler

Quand Bill a finalement accepté que son fils n’allait pas survivre, il lui a promis quelque chose : qu’il ferait tout ce qu’il pourrait pour que ses derniers jours sur terre soient aussi beaux que possible.

Il a emmené Ayden à la rencontre de ses stars de catch préférées, il l’a emmené à la chasse, et il a organisé une fête d’anniversaire pour ses 10 ans.

Facebook/BillKohler

Jennifer Zeigler, la mère d’Ayden dit à Public Opinion : « Nous regardions la date, et nous essayions de voir comment nous pourrions rendre ce jour aussi parfait que possible. »

Mais arriva alors le moment qu’ils redoutaient tous. Ayden ne pouvait plus marcher et il avait du mal à respirer.

Il n’avait plus la force de continuer à se battre, et il a dit à son papa, « Papa, je dois abandonner. »

Facebook/BillKohler

Aucun parent ne souhaite avoir à entendre ces mots de la bouche de leurs enfants, et comment faire pour répondre à ça ?

Bill a répondu de la seule manière possible:

« Je vais te faire une promesse. Si tu t’es battu autant que possible et aussi fortement que possible…je te promets, c’est OK d’abandonner. »

Facebook/BillKohler

Ayden est mort le 22 mars de cette année, soit sept mois uniquement après avoir reçu le diagnostic concernant son cancer.

La dernière volonté d’Ayden?

« Si les gens se rassemblent pour honorer ma mémoire, je veux qu’ils dansent, chantent et prennent des photos de groupe, » dit Ayden. « Et si quiconque demande comment j’aimerais qu’on se souvienne de moi, s’il vous plait, dites que j’étais heureux, drôle, athlétique, intelligent, battant, attentionné et altruiste.»

Même si Ayden, devenu un ange, ne reste pas sur terre, sa mémoire y vivra et demeurera pour toujours.

Facebook/BillKohler

Partagez si vous pensez qu’il existe de vrais anges !

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...