Les docteurs donnent à la fille de 6 ans 135 jours à vivre – puis sa mère fait une bouleversante découverte dans son tiroir à chaussettes

Tous les enfants sont parfois malades, et peu importe ce qui va mal, c’est toujours source d’inquiétude pour les parents. Personne ne veut voir son enfant souffrir, et la plupart des parents préféreraient pouvoir souffrir à la place de leurs enfants.

Elena Desserich, une petite fille de six ans, originaire du Wyoming, était comme toutes les petites filles de son âge. Elle aimait dessiner et lire. Elle rêvait de devenir maman un jour. Elle voulait devenir enseignante quand elle serait grande.

Mais un jour, Keith et Brooke Desserich, les parents d’Elena, ont reçu un message qu’aucun parent ne voudrait entendre. Elena avait une tumeur inopérable au cerveau. Le couple a été dévasté quand les docteurs leur ont dit que leur petite fille n’avait que 135 jours à vivre.

Commencer à tenir un journal

Mais au lieu de se laisser abattre, Keith et Brooke ont décidé de faire de la fin de la vie d’Elena un moment heureux et mémorable.

Le couple a essayé de faire de chaque jour un jour spécial pour Elena et sa petite sœur Gracie.

Mais ils s’inquiétaient aussi que Gracie ne se souvienne pas de sa grande sœur en grandissant, alors ils ont commencé à tenir un journal au sujet d’Elena.

YouTube

Les jours ont passé et l’état d’Elena s’est empiré. Elle ne pouvait plus parler et était partiellement paralysée.

Puis, le 1er aout 2007, Elena a rendu son dernier souffle et sa famille en a été bouleversée. Même s’ils savaient que cela allait arriver, rien n’aurait pu les préparer à la douleur incroyable qu’ils ont ressentie.

Personne ne connaissait les plans d’Elena

Mais personne ne savait qu’Elena avait préparé sa mort de façon particulière.

Quelques jours après la mort d’Elena, sa famille a commencé à trouver des notes secrètes à différents endroits de leur maison.

YouTube

Ils ont commencé à trouver des notes partout – dans des livres, dans des chaussettes, dans des armoires, dans les vêtements d’hiver, dans les boites de CD et même dans les sacs de décorations de Noël.

Il n’y avait pas deux notes identiques. Sur certaines, Elena avait écrit « Je vous aime », et sur d’autres elle avait dessiné des cœurs et des fleurs.

« Elle était une enfant qui avait beaucoup de sagesse pour son âge. Je déteste penser qu’elle savait qu’elle était en train de mourir, mais je pense qu’elle le savait, » a dit le père d’Elena au Daily Mail.

YouTube

Au final, la famille d’Elena a trouvé des centaines de messages qui remplissaient trois grosses boites.

Ils étaient de merveilleux souvenirs de la fille qu’ils avaient tant aimée.

« Je pense que les notes étaient sa façon de nous dire que tout serait OK. À chaque fois que nous en trouvons une, c’est comme si elle nous faisait un câlin, » a dit Brooke, la maman d’Elena au Daily Mail.

YouTube

Publier un livre

Deux ans après la mort d’Elena, ses parents ont décidé de publier un livre rassemblant les notes de leur fille en hommage à Elena et aussi pour que Gracie se souvienne de sa grande sœur.

Le livre contient toutes les notes d’Elena, sauf deux. Ses parents ont chacun une note non ouverte qu’ils gardent avec eux partout où ils vont.

« C’est notre façon de garder la dernière note, » a dit Brooke au Daily Mail.

YouTube

C’est tellement triste de voir des enfants mourir si jeunes.

Même si Elena n’est plus là aujourd’hui, elle ne sera pas oubliée.

Partagez cet article avec vos amis sur Facebook si vous aussi vous haïssez le cancer !