Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Une maman est déclarée morte pendant son accouchement – puis elle se penche et murmure à la l’oreille de son mari

Doug et Melanie Pritchard avaient hâte d’avoir leur propre famille. Le couple attendait une petite fille, et la grossesse s’était bien passée. Mais au moment de donner naissance à sa fille, quelque chose d’incroyable s’est passé.

Une fois qu’elle est arrivée au service de maternité, Melanie a dit au médecin qu’elle sentait que quelque chose n’allait pas. Elle avait le vertige et se sentait nauséeuse. L’équipe médicale a fait ce qu’elle a pu pour savoir ce qui n’allait pas, mais tous ses organes allaient bien. La situation s’est rapidement détériorée. Les signes vitaux de Melanie ont chuté et tous les moniteurs et les écrans de la pièce se sont mis à biper. Melanie a cessé de respirer et a fait un arrêt cardiaque.

Melanie souffrait d’embolie amniotique. Du liquide amniotique, des cellules embryonnaires, des cheveux, et d’autres débris étaient entrés dans son système sanguin, entrainant une réaction allergique qui menaçait la vie de Melanie.

Les docteurs ont réussi à faire une césarienne pour sauver le bébé, mais Melanie ne s’en est pas sortie. Elle a été déclarée cliniquement morte, et on a demandé aux membres de la famille de faire leurs adieux à leur mère, leur épouse, leur fille.

Mais 24 heures plus tard, il se passe quelque chose qui a choqué tout le monde.

Cela faisait trois ans que Doug et Melanie Pritchard étaient mariés quand ils ont appris qu’ils allaient avoir un enfant. Tout s’est bien passé durant la grossesse de Melanie.

Mais au moment où Melanie donnait naissance à sa petite fille, les choses ont pris un tournant dramatique. Melanie a eu une embolie amniotique et a cessé de respirer. Même si les docteurs se sont précipités en salle d’opération, Melanie était sans vie.

Son coeur s’est arrêté de battre et elle a été déclarée cliniquement morte. Les docteurs ont dit que Melanie aurait besoin d’une transplantation cardiaque ou pulmonaire et que même si elle survivait, elle aurait probablement des problèmes neurologiques pour le reste de sa vie. Ils ont réussi à ranimer Melanie et à relancer son cœur, mais les choses se présentaient mal.

« Ma femme était cliniquement morte quand ils ont donné naissance à ma fille, » a dit son mari Doug. « Ma première pensée a été, « Je suis veuf. » »

Les docteurs ont demandé à Doug de dire au revoir à sa femme. C’est alors qu’il s’est penché sur son épouse et lui a dit au revoir.

« Si tu as encore la force de te battre, bats-toi ! » a-t-il murmuré à Mélanie.

Et il semble que ces quelques petits mots ont réussi à donner à Mélanie la force dont elle avait besoin. Après presque 24 heures dans le coma, Melanie rouvre les yeux. Doug lui a montré la photo de Gabriella, leur fille, qui a survécu contre toute attente à la césarienne qui était pratiquée alors que Mélanie se battait pour rester en vie. Et le bonheur que le couple a dû ressentir peut difficilement être décrit.

Quelques heures après s’être réveillée, Mélanie pouvait respirer sans assistance. Malgré ce que pensaient les docteurs au sujet des greffes d’organe dont elle aurait besoin, elle se portait bien. Elle n’avait même pas besoin de médicaments. En moins d’une semaine, elle a miraculeusement pu rentrer chez elle.

« Son rétablissement est un miracle. Sa survie était un miracle, » a dit Doug.

C’est un vrai miracle que Melanie ait survécu ! Je veux remercier l’équipe médicale qui a fait de son mieux pour sauver cette maman. Grâce à eux elle connaitra sa fille. Bon travail !

 

Partagez si vous pensez que les miracles arrivent à ceux qui croient aux miracles! Je souhaite à cette famille d’avoir une vie merveilleuse!

 

En savoir plus ...