Tweet about this on Twitter Pin on Pinterest Share on Facebook

Un mari range les placards après le décès de sa femme – il découvre alors une lettre avec un secret bouleversant

Le type de tristesse qui suit le décès d’un partenaire après 50 ans de mariage est indescriptible. « Que dois-je faire maintenant ? » C’est une question que beaucoup d’hommes âgés doivent se poser.

Quand la femme de Tony Tripani est décédée après 50 ans de mariage, le vide qu’elle a laissé était énorme. À 80 ans, il s’est retrouvé totalement dévasté et seul.

Mais après le décès de sa femme, Tony a découvert une lettre cachée qui contenait un secret qui a tout changé.

Il a partagé au journal Britannique Metro que quand sa femme est décédée, le cœur gros, il a commencé à vider la maison de tous ses effets personnels. Puis, tout au fond d’un placard, il a découvert quelque chose à laquelle il ne s’attendait pas – une lettre, d’une autre femme et qui lui étant adressée.

Quand Tony a ouvert la lettre et a lu les premières lignes, il était sous le choc. La lettre avait été écrite il y a 56 ans de cela par une femme nommée Shirley et avec qui Tony était sorti quand il avait 20 ans.

Shirley écrit qu’elle pensait souvent à Tony, mais ce n’était pas la partie la plus choquante. Plus loin dans la lettre, elle révèle qu’elle avait un fils nommé Samuel et que Tony en était père.

YouTube/Robgreen

Tony était complètement sous le choc. Il venait tout juste de découvrir qu’il avait un fils de 61 sans en avoir conscience, et il a réalisé que sa femme lui a toujours caché cette lettre, car elle n’a jamais pu avoir d’enfant elle-même.

Trapani confie à Fox1: « Pourquoi ma femme ne m’a rien dit, je ne sais pas. Elle voulait avoir des enfants. Elle ne pouvait pas en avoir. Elle a essayé et encore essayé. »

Il rajoute : « C’est le fils que j’avais toute ma vie, mais pourquoi ma femme m’a caché cette lettre, cela me dépasse. »

Quand le choc s’était dissipé, la vie de Tony avait un tout autre sens: il allait essayer de retrouver son fils.

Après de longues recherches, Tony a trouvé son fils en utilisant son Facebook. Selon Metro, la rencontre était riche en émotion – surtout que le fils avait toujours cru que son père n’avait jamais voulu avoir affaire à lui pendant toutes ces années!

Cette histoire démontre que la vie peut prendre de tournures inattendues ! À 81 ans, la vie de Tony prenait un autre sens – partagez si vous êtes aussi ému par ce destin incroyable.

Publié par Newsner, cliquez sur J’aime

 

En savoir plus ...